Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 août 2012 2 07 /08 /août /2012 21:26

DSC02805.JPG C'est aujourd'hui que nous devons rejoindre Djé à Puno, il part de Cuzco après trois jours cloué au lit, seul, avec internet... il a du passer beaucoup de temps sur wikipedia.
Nous quittons donc Arequipa par le bus de 9h de "San cristobal Del Sur", la meilleure des mauvaises compagnie de bus... le bus n'est pas confortable du tout et n'a pas l'air en très bon état... Il est tout de même en meilleur état que son jumeau de 8h30, que nous rattrapons pas très loin de Juliaca en panne sur le bas côté. S'en suit une scène hallucinante : la moitié des passagers de notre bus crient "vamos!" en tapant trois coups
sur la carrosserie, même la mamie péruvienne à côté de moi s'y met, mais en chuchottant et en tapottant la vitre. (j'essaie de comprendre à quoi ce manège peut servir, mais tout ça me dépasse) Enfin bref après un bon quart d'heure d'hystérie péruvienne, ce qui devait arriver arriva, nous récupérâmes la moitié des passagers du bus de 8h30 dans notre bus déjà plein, et nous "vamossons" à nouveau. puno-8713.JPG 
 La suite du voyage ne présente pas d'intêret particulier, à part la traversée de Juliaca qui me fait froid dans le dos tellement la ville est moche et sale, nous avons bien fait de choisir de faire escale à Puno.DSC02819.JPG

 Puno est construite en pente (évidement notre hôtel est en haut) et jouit d'une belle vue sur le lac Titicaca, l'hôtel est confortable même si nous aurons à déplorer un problème d'eau chaude, qui nous mettra Nico et moi sur les nerfs... (un peu marre du Pérou, c'était la goutte d'eau froide qui fait déborder le vase). Le quartier piétons était quand à lui très sympa notement le bar Kamizaraki avec son ambiance un peu gothique et ses serveurs au look skater.
 Bref on flâne, on fait des courses, on trouve le supermarché après avoir fait quatre épiceries et qu'il ne nous manquait plus que le fromage râpé...On en profite aussi pour organiser la visite sur le lac et on achète nos tickets pour passer la frontière.

 Le guide vient nous prendre à 7 heures du matin, direction le port. On monte dans le bâteau suivis par le reste du groupe, notement un groupe d'ados anglais qui me fait peur : le leader ressemble à Justin Bieber, il lui ressemble tellement que je me demande encore si c'était pas lui... les autres c'est plutôt le look Steve Urkel déguisés en hippies... Bref ils ont trois petites gonzesses mignones avec eux, et pas un pour rattraper l'autre ! Leur mono, pour clore cet élan de critiques injustifiées sur le physique des gens que je ne connais pas, me faisait penser à un Jack Bauer sur le déclin et était sûrement pédophile.P1020150.JPG

 Trève de plaisanteries... le bâteau va à deux à l'heure mais le lac est magnifique, que ce soit pour la couleur de l'eau, ses îles de roseaux qui se rapprochent peu à peu ou pour ses oiseaux qui se laissent flotter nonchallement au fil de l'eau...
Le guide nous explique que le nom du lac se prononce TitiRaRa et pas Titicaca. (Bon dieu, pourquoi l'écris-tu avec des "C" mais donc des "R"...) Nous accostons sur une de ces îles en roseaux que nous n'avions pas prévu de faire car ça sentait le piège à touriste, mais nous n'allions pas rester 4 connards dans notre bateau, donc nous descendons aussi... Bon, c'était le piège à touriste mais pas trop, Marcus le chef nous expliqua un peu leur mode de vie
et j'avoue que de savoir qu'il faut recouvrir l'île de roseaux fraichement coupés tous les quinze jours, ça force le respect. D'autres sons de cloches diront que la plupart des insulaires vivent en fait à Puno, qu'ils entretiennent les îles pour le folklore touristique, chacun se fera son idée...DSC02837.JPG

 Nous reprenons la direction de l'île Taquile, à deux heures et demi de bateau des îles Uros... Le temps est un peu long, mais Djé vient me voir l'oeil pétillant et me dit : "Oh putin, je parlais avec le guide, et là y a Justin Bieber qui se pointe et qui lui demande si y a un McDo sur l'île..." Ceci justifie amplement mon paragraphe assassin, vous en conviendrez...

Arrivés sur l'île nous faisons la queue sur le chemin pour aller sur la place principale, nous essayons d'apprécier les paysages quasi méditerranéens de l'île. Une fois au resto, nous décidons de lâcher le groupe pour aller manger nos sandwichs dans un coin tranquille, que nous trouvons après une petite marche sympathique, au calme, si ce n'est trois gamins qui ont essayé de nous arracher notre bouffe des mains (ah la la les traditions !).puno-8735.JPG


 Là ça le fait grave, tous les quatre avec une vue magnifique sur le lac, sans personne pour nous faire chier, nous allons profiter de chaque minute ! Mais toutes les bonnes choses ont une fin, et nous devons migrer vers le port pour rejoindre le groupe, et tout retraverser dans l'autre sens ce qui pendra plus de trois heures. Retour à l'hôtel pour une dernière nuit au Pérou, je suis content que ce soit la dernière d'ailleurs, il est temps de voir autre chose...DSC02848.JPG Direction la Bolivie hombre !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Patachons
  • Le blog des Patachons
  • : 2 potes / 12 mois / 3 continents / 15 pays ... a la découverte de l'amérique du sud, de l'Océanie et de l'Asie.
  • Contact

le monde est un livre et ceux qui ne voyage pas n'en lisent qu'une page

Recherche

les patachons : djé et loic

ou comment réfléchir a l'organisation d'une telle entreprise

Archives

Qu'est ce qu'un patachon ??

"La patache, conduite par le patachon, était la très inconfortable diligence des pauvres au XIXe siècle"..... mouais ca doit pas etre pour ca !!

"De par son métier, son conducteur était réputé pour être toujours par monts et par vaux, buvant sans modération à chacune des tavernes où il s'arrêtait. Il menait donc une vie à la fois déréglée et agitée"....... ha ben voila on y est !!!