Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 novembre 2012 6 10 /11 /novembre /2012 08:31

La mauvaise version par Loïc : l'Argentine, l'Uruguay et le Chili. Quoi ? Trois pays d'un coup ? Et ouais je suis comme ça ; un genre de dingue qui va démolir trois pays d'un coup de cuillère a pot ! Et pourquoi je vais les démolir ? Ben parce que c'était pourri... Et la palme de pourritude revient à l'Argentine, vu qu'on l'a faite deux fois. On commence avec les chutes d'Iguazu ; super de l'eau qui tombe, des arbres, un arc-en-ciel permanent, permanentement bidon d'ailleurs, c'est les plus belles chutes du monde ? Parfait plus besoin d'en voir, une plante verte sous l'évier c'est pareil de toutes façons... Buenos Aires... pfff... Mouais... Le Paris de l'Amerique du sud, ça se la pète à donf, tu remplasses le théââââtre par le taaaango, et si t as pas de sous (ce qui est notre cas, voir article Bolivie) t'as plus qu'à regarder le foot à la télé.... Ah merde ! On aime pas le foot... Bon, ben plan de secours, on squatte, on glande et on va bouffer des sandwichs au chorizo au bout de la rue ; j'en profite pour te saluer, l'ami Choripan, tu étais notre seul rayon de soleil financièrement abordable, dans cette capitale hispanophone... Maryline et Alex (qui vient d'arriver), vont en Patagonie, nous on y va pas, officiellement par manque d'argent, officieusement parce que rien à branler des pingouins et des baleines, serieux, c'est bidon... (dédicace a Rocheville : Je veux jouer avec les pingouins !-pouvez pas comprendre désolé) et les baleines qui sautent c'est bon j'ai vu "sauvez Willy". -Dans "Sauvez Willy" c'est une orque, pas une baleine... -Que dalle, les orcs c'est dans le "seigneur des anneaux" et World of Warcraft. -C'est pas les mêmes orcs connard... -mais ils peuvent sauter aussi ceux de Warcraft quand t'appuies sur "espace". -Ta gueule... Bref les baleines c'est bidon et c'est en plus un sujet de dispute pour le geek que je suis. Résultat, direction l'Uruguay, au début ça me faisait penser à la bretagne ; beaucoup de petites maisons de campagne avec des champs, après ça me faisiat penser à la bretagne ; de la pluie et du vent... Premier problème : se répérer ; notre auberge est rue San Martin... La moitié des rues s'appellent San Martin, bon c'est à côté de la place Artigas, heu j'en ai huit sur la carte... c'est pas gagné ! Ok, cassons-nous de Montevideo et allons dans un bled plus petit ça sera plus simple. Et nous voila à Punta del Diablo, c est comme dans le film Delivrance mais en bord de mer, donc histoire de se faire violer on part camper ; le camping est facile à trouver, faut suivre la route San Martin sur quelque kilomètres et tourner à droite à la statue d'Artigas. (Hmmm...) On dort dans la tente, j'ai mal au dos, on voit une baleine sauter, c'était bidon, on fait du feu, Djé se prend pour Bear Grills et on détruit le pot de mayo (Bear Grills te dira que pour augmenter tes chances de survie, faut camper avec un pot de mayonnaise). D'ailleurs au moment où j'écris ces lignes dans notre campervan en australie (voir prochain article), Djé me fait un laïus à propos d'un pot de mayonnaise pas entamé mais pas au frais quand même... Retour à Buenos Aires, on va faire un coucou à l'ami Choripan et sa sauce magique et dans la foulée on va à Cordoba, de là on part pour l'oktober fest histoire de se rappeler que l'Amérique de sud est La Mecque des nazis, problème faut être cadre sup pour se payer un demi ; coup de bol, on se fait payer des verres par quatre Argentins super cool qui nous invitent chez eux, on parle presque espagnol c 'est trop cool, ouais enfin "presque" parce que "chez eux" en fait c'était "chez nous" et que du coup on a dormi dans la forêt. C'est pas grave on va se refaire à La Cumbre, le camping coûte pas cher, dix bornes à pied avec les sacs et deux campings fermés plus tard, on fini à l'hôtel car même le backpacker nous a mis dans le vent. Ce dernier, où nous avons pu aller le lendemain était gardé par un jeune qui lisait des magazines sur la beuh ; tu crois qu'il aurait partagé ? Que dalle ! Et au moment où on en avait le plus besoin... On part rejoindre les filles à Bariloche, en haute-savoie, super, traverser la moitié de la planète pour tomber sur la refrappe du coin le plus bidon de France ! C'en est trop, Mendoza et ses bus qui ne veulent pas de nous, nous achèvent et ils nous reste trois jours pour nous faire une idée du Chili. A Valparaiso, la spécialité locale, c'est pas le chili con carne, c'est le chili con polio. La disposition des maisons fait penser à un immense LEGO d'autistes, pas d'accord ni sur la forme, ni sur la couleur... Le résultat fait évidement mal aux yeux, et on fini par pleurer, aidés par les restes de lacrymo dans la rue ; ben ouais y a eu du foot hier... En plus, on aurait pu se passer du Chili vu qu'on avait déjà fait le Perou et l'Argentine et que c'est un mix des deux, bidon comme le Pérou, cher comme l'Argentine. Bon c'est sur cette fois, en Australie on se rattrappe !

Repost 0
5 octobre 2012 5 05 /10 /octobre /2012 00:49

26/09/12

 

Nous passons la journée a attendre le bus qui est a 22h.. de toute facon trop la gueule de bois pour faire autre chose, en effet hier soir au BP il y'a eu une soirée sympa ou l'on a découvert le "fernet coca" un alcool typique d'argentine a base de plante et ou l'on a aussi perdu au beer pong ( vs savez le jeu a la con qu'on voit dans les teenage movie américain ), bonne nouvelle le bus est vide, on a 2 places pour nous la nuit vas être tranquille.

 

27/09/12

 

Nous arrivons a Cordoba sur les coups de 7h30.

Situé dans la Cierra central et 2eme plus grand ville d'argentine, Cordoba a aussi obtenu le titre très convoité de " capitale culturelle d'amérique latine". En effet elle possède de nombreux musées et pas moins de 7 grandes universitées.

Notre auberge, le happy hapy hostel ( ou hostel de la fête du slip comme on l'appellera plus tard ) se situe près du centre et est tenu par un mec assez sympa, en gros t'as l'impression d'être chez lui, c'est une ambiance assez convivial.

Notre chambre par contre est pourri, on est dans un placard de 2m2 a l'entrée d'un dortoir ( détail important pour plus tard ), et pour 70 pesos c'est vraiment cher pour ce que c'est.

L'aprem, ptite visite du centre historique, avec toujours et encore des églises et des plaza 25 de mayo, on se fait aussi le musée des sciences et d'histoire naturelles.

 

DSC03977

 

DSC03979

 

DSC03982

 

De retour au BP, gabriel ( le gérant ) nous parle que ce week end c'est l'oktober fest ( comprenez la fête de la biere ) dans un ptit village allemand a 2h de route de Cordoba..

En effet Villa Gran Belgrano est une bourgade a l'architecture et aux traditions typique allemande ( construite par des nazis après la seocnde guerre mondiale ) et elle acceuille chaque année pendant une semaine la fête de la bière.

 

28-29/09

12h: Nous laissons toutes nos affaires a l'auberge, en effet on a l'intention de passer la nuit a boire de la bière, et revenir par le bus le lendemain matin.

Nous partons donc avec un peu plus de 550pesos ( soit 110usd ), notre bite et notre couteaux !! Bon deja le bus nous reviens a 60pesos AR/personne...

On arrive dans la ville ( charmante en soi ), et trouvons assez facilement l'entré du site... 1er mauvaise nouvelle c'est payant : 40pesos /personne.. bon on fera avec si c'est pour picoler après pour pas cher..

L'ambiance est au RDV et de nombreux standes vendent divers accessoires de fête, on hésite a acheté un chapeau type tyrolien pour le délire mais finalement non ( et quelle bonne idée )

 

P9300002

 

Sur le site une immense scene accueille des spectacles de danses et de chants, et tout autour se trouvent des échopes ou est vendu de la bières artisanales..

 

P9300003

 

P9300018

 

P9300019

 

 bon 2eme mauvaise surprise : la bière coute un bras, en effet le litre est a 65pesos ( je rapel qu'il nous reste 390pesos et il est que 15h ) et 3eme mauvaise surprise, pour boire il faut acheté sa choppe ( soit minimun 30pesos pour une 330ml et jusqu'a 200pesos pour une 1litre en bois )... rapide calcul... putain on pourra jamais picoler jusqu'a demain avec le peu de thune qu'on a et notre bus est a 7h20... ha oui le site ferme aussi ses portes a 0h.. ca sent un peu la loose

Finalement on retourne ds le centre du village et se posons a un bar ou le litre de budweisser n'est qu'a 32pesos

 

P9300010

 

18h : Nous retournons sur le site histoire de voir un peu ce qui s'y passe... a côté d'un stande de bière se déroule un jeu, une table "lubrifié" et tu dois aire glissé une chope sur la table derriere une ligne situé de l'autre coté mais sans faire tomber la chope ( suis je clair?? ).. et la Loic m'as fait rêver, le mec l'engraine, il a droit a 3 essaie et bim !! dès le 1er l'histoire est réglée, on gagne dc une chope ( vide mais c'est tjs ca de moins a payé ) et de la un couple d'argentins nous parle pour finalement nous donner une 2eme chope !! c'est bon on a nos verres reste plus qu'a les remplire.

On claque 100 pesos de plus, j'essaie de nous avoir des verres gratuit grace au jeu du marteau et de la cloche.. mais rien a faire je suis bidon

 

P9300032

 

P9300034

 

19h30 : un autre probleme se pose a nous, il nous faut aussi manger.. hmmm voyons voir un sandwich chouchroute : 50pesos.. hmm on vas voir en ville, de la on trouve une panderia ( boulangerie ) qui fait des en cas pour pas cher.. on est refait

 

P9300028

 

On retourne a notre bar se prendre une nouvelle bud a 32, on y passe un peu de temps et je raconte a loic les quelques fois ou j'ai eu des nuits loose et que j'ai dormis dehors ( concert de silverchair a Londres, festival a evreux.. ), lui me dit qu'il la jamais fait.. mais en tout cas ce soir on est partis pour !!

Nous errons un peu dans la ville, jusqu'a trouver une épicerie ou, au miracle ,la biere est a 15pesos le litre.. si jamais vous avez pas compris on avez pas pris nos CB avec nous donc impossible de retirer de la thune.. après ca il nous reste 120pesos et encore 9h a tuer.

On se cale au bord dans un coin pépère car bien sur il est interdit de boire hors site ou bar

Apres ca on se dirige vers un bar/boite que nous a indiqué une serveuse.

0h30 : il n'y a absolument personne, ca sent de plus en plus la défaite, tant pis on vas jeter un coup d'oeil a l'intérieur.

De la 4 argentins commencent a nous parler, ils sont deja bien sec mais fort sympathique. Pas un mot d'anglais pour eux et nous ( enfin surtout moi) un espagnol très très aproximatif. Et le miracle de l'alcool, ils nous paient nos verres, du Farnet coca, de ce que l'on comprend on peut passer la nuit chez eux et demain ils nous font un barbecue !! C'est bon tout ca, jusqu'a 5h du mat on met le feu dans la boite, les argentins sont chaud patates !! Une chose au fait on nous a toujours dit que les argentaines étaient très belles, bon on en avait pas vu la preuve jusqu'a ce soir la mais en effet elles méritent amplement leur titre de plus belles femmes d'amérique latines.

 

P9300038

 

P9300042

 

P9300051

 

5h : on se retrouve a 6 dans la caisse de nos nouveaux amis, on tourne pdt un bon moment dans le ptit village, deja 2 on fait KO technique, ils nous demandent si on a un hotel, bon la on se rend comte qu'on c'était pas très bien compris a la base, car il se pose au bord d'un bois hors de la ville et compte dormir dans la voiture !! A 6 ca fait un peu serré !! En fait il n'avait pas du tout d'hotel et ils pensaient qu'on en a avait un ! Bref alcool + barrière de la langue = galère !!

On descide du coup pour moi et loic de dormir a la belle étoile dans le bois.

 

P9300061

 

Hélas il fait assez froid mine de rien ( on est quand même dans la montagne ) et au bout de 20min j'ouvre les yeux et voit mon Lolo assis, rocrequevillé, le regard agard, MP3 ds les oreilles ( je pense même avoir vu une larme ).. bon il a pas l'air lui non plus d'apprécier la nuit.

Mais que ferait Bear grills?? simple je descide donc de faire du feu, ni une ni deux j'attrape ma pierre a feu et prend de la mousse les arbres afin de faire des braisses pour le faire partir..... bon ok ca c'est ce que j'aurais aimé faire mais javais un briquet et on a utilisé la carte de la ville en carton comme allume feu. Mais pas evident quand même vu que tout était humide !! Et nous voila donc a 6h du mat autour de notre petit feu de survivor sans vraiment savoir ou nous sommes. On profite de la lumière et de la chaleur bienvenu pdt une heure puis partont a la recherche de la station de bus afin de retourner a Cordoba.

 

P9300067

 

 Nous la trouvons sans difficulté ( coup de bol on était pas loin ). Nous laissons nos amis qui sont toujours dans la voiture dans un état peu glorieux, en tout cas ils étaient bien cool c'est mecs et on les remerci pour la soirée !!

 

P9300068

 

P9300071

 

9h: nous voila enfin a l'auberge mais il nous faut encore attendre jusqu'a 10h30 pour avoir nos lits...

Je reviens a notre chambre, j'ai terrifié le pauvre koréen ds le dortoir d'a coté quand j'ai péter un cable car tout le monde faisait des AR dans le dortoir en passan donc la chambre alors qu'on essayé de dormir. Bon après ca on a plus entendu personne de la journée ;)

 

PA010072

 

Le soir, Gabriel ( tjs le gérant ) a invité des amis a lui pour un anniv, c'est cool c'est soirée sushis on est bien tombé !!

Demain nous partons pour La Cumbre, dans la montagen a 2h de Cordoba, dans le but de faire du camping histoire de triper et de faire des economie.. bon ca ne s'est pas vraiment passé comme ca ;)

des bisous a toutes et a tous.

 

notes de Loïc :

- ah la la qu est ce qu on se marre dans un village nazi...

- une photo avec Darwin ca n a pas de prix

- du coup on a reussi a se bourrer la gueule pas cher, bien joué les patachons !

 

 

Repost 0
5 septembre 2012 3 05 /09 /septembre /2012 16:53

01/09/12

 

Nous voila donc a Puerto Iguazu en Argentine apres un long périple en bus ( cf post prédédent ).

Alors Puerto est une une petite ville de 35000 hab situé a côté de la frontiere brésilienne et paraguayenne et séparé de ces 2 pays pas 2 rivières : le Rio parana pour l'Uruguay et le Rio Iguazu pour le Brésil, d'ailleurs il y a un endroit en ville ou est dressé un obélisque et depuis la on voit la rive du Brésil et celle du Paraguay ou se trouve aussi deux obélisque identique dans chaque pays.

Nous sommes logés dans une petite auberge fort sympathique et convivial avec hamac et piscine.

Ce matin nous allons visiter le parc des fameuses chutes d'Iguazu ( on est la pour ca après tout ). Ils se situe a 15km de la ville , un bus si rend toute les 20min a peu près depuis la gare routière.

50 pesos soit 10 dollars l' AR en bus, on trouve ca un peu chere.... et ce n'est que le début.

Dans le lonely planet ( qui pour ceux qui connaissent savent que c'est une référence pour les routards du monde entier ), le tarif annoncé pour l'endroit du parc est de 60ars ( pesos ), une fois sur place, l'inflation aidant, il nous faut payer 130ars.... soit une augmentation de 100% en 2 ans... et un truc énervant, et que l'on a souvent subit en amérique latine, c'est que les argentins eux ne payent que 50ars.. un peu comme si nous, en France, on faisait payer 3 fois le prix aux japonais pour monter en haut de la tour eiffel.. bref !!

Bon après attention le parc est extrèmement bien entrenu et amménager, un peu trop même, car en effet on suit des "trails" sur des passerelles en fer ou des chemin en béton.. mais cela permet aussi d'accéder a de magnifiques points de vu sur les chutes d'eau. D'ailleurs parlons un peu de ces chutes ( source lonely planet )

Comptant parmis les sites les plus époustouflants de la planète, les chutes de l'Iguazu vous laisseront sans voix. Leur puissance, leur taille et le bruit impressionnant qu'elles émettent forme un spectacle inoubliable. Elles s'inscrivent par ailleurs dans un cadre naturel fascinant (...)

Les origines géolique : Le Rio Iguazu coule sur un plateau basaltique qui prend fin brusquement peu avant sa confluence avec le Rio Parana. Là où s'arrêta autrefoisle flot de lave, des milliers de mètres cubes d'eau se jettent aujourd'hui chaque seconde de 80m de haut dans des terres sédimentaires. Avant d'atteindre les chutes, le fleuve se divise en de nombreux cours d'eau qui alimentent les fameuses cataratas ( 270 au total) , séparées par des récifs cachés, des rochers et des iles. Les chutes s'étendent en largeur sur plus de 2 km.

 

DSC03759

 

DSC03764

 

Iguazu 0049

 

DSC03763

 

Iguazu 0118

 

Iguazu 0127

 

Iguazu 0097

 

Iguazu 0098

 

DSC03779

 

Nous passons près de 5h a nous prommener ds le parc coté argentin, la clou de la visite étant l'impressionnant "chaudron del diablo".

 

iguazu

 

Nous croisont un couple de francais avec qui on avait sympathisé a Potosi au Pérou ( sérieux le monde est trop petit) ils sont en Argentine de puis 2 semaines et nous confirme nos craintes : Les prix on doublé voir triplé en 2 ans et le pays n'est plus une bonne affaire pour les petits budget. Le pire étant les transports. L'Argentine est un pays immense et le moyen de transport le plus répandu est le bus ( par ailleurs vraiment excellent ) mais voila les tarifs sont devenu prohibitifs. Nous en avons fait les frais pour le trajet jusqu'a buenos aires, dans le lonely de 2010 le prix de ce trajet ( puerto Iguazu / Buenos aires ) est de 215 ars ( 40usd en gros ) et maintenant il est a 542ars ( 120usd ).... et c'est pour tout comme ca !! le métro est a 2,50ars ( 1,10ars il y'a 2ans), l'hébergement, les activitées etc...

On a calculé que si on voulais faire ce qu'on avait prévu, c'est a dire descendre vers la patagonie et la terre de feu ( ou dailleurs on ne trouve pas un logement pour moins de 15usd la nuit... on payé 5usd voir moins des fois en Bolivie ), puis remonter le long de la frontiere chilienne est de la cordillère cela nous coutera, RIEN QU'EN TRANSPORT, au moins 90% de notre budget maximun pour ce pays.

Une fois arrivé a l'auberge toute ces nouvelles infos remettent sérieusement en doute l'organisation du voyage.

 

02/09/12

 

Bon du coup aujourd'hui on vas faire du hamac et de la glande au moins ca c'est gratuit !! Et on fera ce que tout bon routard fait : on mangera des pates ( tomate a midi et au thon le soir.. Merci Loic )

 

03/09/12

 

Aujourd'hui c'est au tour de la ptite marilyne de nous quitter, en effet elle a plus de temps que nous ( elle doit être a buenos aires le 12 et nous le 6 septembre ) du coup elle s'en vas visiter le nord.

Pour Loic et moi notre est a 15h30, on attend sagement ( encore et encore ) le bus a l'auberge car la ville d'Iguazu n'as que peu d'intérêt en elle même, il y'a juste des magazins a touristes.

Notre bus sera la bonne surprise, ok ca coute un bras ( les fameux 542ars ) mais voila quoi c'est le grand luxe ( et en plus c'est la plus bas de gamme, un semi camas ) qu'est ce que ca doit donner les camas et les camas deluxe !!

Heureusement car c'est 19h de bus qui nous attende jusqu'a Buenos Aires.

Vers 21h on s'arrêtera même dans une sorte de resto/cantine réservé aux passagers des nombreux bus pour bouffer ( 1 heure avant j'avais fait la réflexion " mouais il pourrait te filer a bouffer quand même" )

 

DSC03790

 

DSC03789

 

04/09/12

 

On arrive a l'immense gare de Bus "Retiro" de Buenos Aires a 10h30.. mauvise surprise il fait moche et pas très chaud...

On apprend que métro ca se dit "subté" ici et que dedans ben on se croirait dans celui de Paris.

Lorsqu'on sort de la bouche c'est le choque, le quartier ou se situe notre hôtel est la copie conforme d'un quartier lambda de Paris, l'architeture y est la même. Il faut savoir que Buenos Aires est une ville très occidentalisé et la ca se voit. Et en plus on a la mauvais temps.... comme a Paris !!

L'auberge est fort sympathique et surtout le personnel très acceuillant et enfin c'est surement une des moins chere de Buenos ( 30ars/nuit alors que tout le reste c'est 40 ou 50ars).

L'aprem ptite ballade sur les quais ( on dirait les bords de Seine ) et dans le centre. Batiments magnifiques mais beaucoup de monde, une mégalopole quoi , on commencait a avoir perdu l'habitude.

Le soir c'ests soirée ampanadas et biere au bar de l'auberge. Et la on a pris finalement une descision avec Loic ( apres quelques bieres ). Après avoir pesé le pour et le contre on a descide d'avancer notre date de départ de l'amérique du Sud de 1 moi. D'un côté si on reste en Argentine on ne fera quasi rien et franchement faire des trajet de 15 a 20h de bus pour squatter dans une auberge a bouffer des pâtes ca n'as que peu d'intérêt, alors certe il y'a énormément de chose a voir et a faire ( les glaciers, la patagonie etc..) masi encore une fois tout cela a un prix ( exorbitant ) et puis c'est pas comme si on avait rien fait depuis qu'on est partis !! Puis on se dit tout simplement que vu notre situation on ne verra et ne fera pas plus que ce que l'on a déja fait dans les autres pays.

Voila c'est dommage car on ne l'avait pas calculer avant mais l'Argentine et le Chili et surement le Brésil ne sont pas des pays a inclure dans un voyage de 1an si votre budget est serré.

On ira donc en Uruguay a notre retour de France et ce une semaine a peu près, c'est un peu moins chere qu'ici, y'a moyen de faire du camping et surtout il y' a la plage !! Puis on traversera surement l'Argentine d'est en ouest, histoire quand même de visiter, pour atteindre Santiago du Chili fin septembre !! voila il ne reste plus qu'a espérer que un changement de date ne vas pas nous coûter une jambe ( on a deja plus le bras ).

Alors attention on se plaint d'être en galère de thune etc... mais il faut savoir que c'est de notre faute, on s'est vraiment fait plaisir niveau activité ( vélo, alpinisme, raid 4x4, rafting etc..), beaucoup manger en dehors alors qu'on aurait pu se faire la bouffe nous même... même si a chaque fois cela ne nous semblait pas chere, au final tu aditionne tout ca sur 3 mois et voila quoi... Bref c'est pas non plus la loose totale mais on vas devoir changer quelques petites habitudes !!

 

05-06/09/12

 

Bon pas grand chose, on descide de rien faire, en plus il fait vraiment un sale temps.

De toute manière Buenos Aires on y retourne dans quelques jours et on rejoindra marilyne et Alexandra, on visitera a ce moment ( et ptêtre qu'il y aura du soleil )

Demain direction la France et en gros ca va donner ca :

Départ le 06/09 de Buenos Aires a 21h25

Arrivé le 07/09 a Marseille a 18h25

Mariage de Raph et Audrey le 08/09

Marseille/Cannes le 09/09 dans l'aprem en train ( tiens ca vas me changer du bus )

Le 10/09 un milliard de choses a faire ( surtout des achats de nombreux trucs que j'ai perdu )

le 11/09 départ pour marseille a 3h du mat et vol pour Buenos Aires a 7h

Arrivé a Buenos Aires le 11/09 a 19h15

Des bisous a toutes et a tous. Force et honneur

Repost 0

Présentation

  • : Le blog des Patachons
  • Le blog des Patachons
  • : 2 potes / 12 mois / 3 continents / 15 pays ... a la découverte de l'amérique du sud, de l'Océanie et de l'Asie.
  • Contact

le monde est un livre et ceux qui ne voyage pas n'en lisent qu'une page

Recherche

les patachons : djé et loic

ou comment réfléchir a l'organisation d'une telle entreprise

Archives

Qu'est ce qu'un patachon ??

"La patache, conduite par le patachon, était la très inconfortable diligence des pauvres au XIXe siècle"..... mouais ca doit pas etre pour ca !!

"De par son métier, son conducteur était réputé pour être toujours par monts et par vaux, buvant sans modération à chacune des tavernes où il s'arrêtait. Il menait donc une vie à la fois déréglée et agitée"....... ha ben voila on y est !!!