Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 05:51

 

07/01/13


A 7h , nous emparquons dans un ptit bus pour juste 8h de trajet. Une fois en ville on bouffe du pigeon ( ou autre oiseau on ne sait pas trop ) puis trouvons une guess house a 5usd la nuit.. après réflexion on se dit que ca risque de pas trop plaire a nos compagnons de voyage qui nous rejoignent demain ( en effet "la salle de bain" tu peux pisser, prendre ta douche et te laver les dents en même temps tout en t'amusant des cafard qui cours un peu partout ). On leur trouve un ptit hotel plus sympa tenu par le neveu du 1er ministre ( naissance du fameux " putain les gars vous déconnez la ca craint" d'alex ). L'aprem on tombe sur un ptit salon de massage thai.. nos lombaires s'en souviennent encore!!! Le soir on tape la discut avec 3 francais en voyage tout en vidant quelques pichet de bières.

 

DSC06988

 

DSC06990

 

DSC06993

 

DSC06995

 

DSC06996

 

DSC06997

 

DSC06999

 

DSC07000

                                           papinou et maminette de la guesthouse qui dorme sur un lit en bois........

 

 

08/01/13


Ce matin je loue un scoot, loic étant malade, je pars donc seul m'aventurer dans la campagne cambodgienne, il fait beau, les villagois sont souriant.. je suis bien.. tellement bien que j'en ai oublié de mettre de l'essence et tombe en rade au milieu de nul part !! cela n'aurait pas était un probleme si le clapé du reservoir n'était pas péter, il m'est donc impossible d'en remettre... apres avoir poussé le scoot dans des chemins sablonneux et par 40 degrées ( au moins ca amuse les paysans ), un jeune homme me propose son aide, il m'ouvre le réservoir avec une cuillere et vas me chercher de l'essence... descidement je kiff ce pays !!

 

DSC07002

 

DSC07004

 

DSC07006

 

DSC07008

 

DSC07010

 

DSC07012

 

DSC07015

 

DSC07023

 

DSC07024

 

DSC07025

 

 

 

Aprés cette petite mésaventure, je recup mon patachon et nous traversons un pont assez typique fait de bamboo qui est démonté chaque année a la saison des pluie pour être remonté l'année suivante.

Après une bonne ballade de 2h sur une ile, nous finissons a prendre des bieres avec stéphane, un francais qui est venu voir sa fille qui fait une mission de bénévole dans un orphelinat. Un BBQ et plusieurs bieres plus tard ( tout ca bien sur au bord du Mékong ), il est temps pour nous de rentrer... pas évident le pont en bamboo de nuit...

 

DSC07036

 

DSC07061

 

DSC07054

 

DSC07068

 

DSC07072

 

DSC07076

 

DSC07079

 

On passe a l'hotel des gars, seul toz est reveillé, ils sont arrivés dans la journée et on fait du scoot eux aussi, on s'est loupé de peu.

Le plan est de prendre un bus pour Semonorom encore plus a l'est demain a 12h.

 

DSC07080

 

Repost 0
14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 03:44

 

DSC06943

 

 

04/02/13

   
Il nous faut remonter vers le nord, on souhaite aller à la ville de Siem Reap, porte d'entrée des fameux temples d'Angkor. Pour se faire 2 choix s'offrent à nous, soit le bus ( 4h et 8dollars ), soit la remontée des chenaux du pays en bateau ( 9h et 19dollars). On choisi le bateau car il parait que la traversée des villages flottants dans la campagne cambodgienne vaut le détour.

Encore une fois nous devons nous lever relativement tôt et, de ce fait, nous cumulons des heures de sommeil en retard ( cela aura son importance plus tard dans la journée ).

Tout le monde est debout et nous arrivons au "bateau" pour 7h du mat. Bon le bateau c'est une sorte de grande barque à moteur où sont entassées près de 40 personnes ! Nous nous installons donc sur le toit histoire d'être plus a l'aise.

Vers 11h le soleil cogne à mort, il doit pas faire loin des 40 degrés ressentis.

 

DSC06639

 

DSC06642

 

DSC06652

 

DSC06664

 

DSC06668

 

DSC06669

 

DSC06671

 

DSC06672

 

DSC06675

 

DSC06691

 

DSC06697

 

DSC06699

 

Après cette traversée éprouvante le calvaire n'est pas fini, à quai une horde de chauffeurs de tuk tuk nous agressent pour nous ammener dans divers guesthouse, imaginez vous venez de passer 9h sur le toit d'un bateau en plein cagnard, et à peine le pieds posé sur la terre ferme vous vous retrouvez à négocier avec plus de 30 gars qui font tout pour vous mettre dans leurs tuk tuk. Christophe et Franck, qui ne sont pas vraiment habitués, commencent à mal le vivre.

On en choppe 2 et je leur file l'adresse de la guesthouse où j'ai réservé des dortoirs à 2 dollars la nuits.

Une fois là bas, ils ont pas ma réservation, bref après 10min de parlementation, je crois comprendre que l'on nous refile des chambres particulières.... j'avais rien compris !!

Franck et Alex héritent au "pierre-feuille-ciseaux" de la chambre à 2 lits ( une charmante room tout en osier qui pourtant ne sera pas du tout du goût de Franck ) et moi, Loïc et Christophe des dortoirs "khmers"... bon ce FAMEUX dortoir... 30 matelas posés par terre sous le toit d'un des batiments ( la guesthouse est immense ), je dois avouer que même Loic et moi trouvons l'endroit roots, donc pour Christophe c'est le pompon, la goutte qui fait déborder le vase !! Hors de question qu'il reste là ! Les esprits s'échauffent un peu entre les gars et moi. Puis je comprends que là c'est vrai quand t'es pas habitué, c'est pas facile, il est vrai que on a démarré fort dans le style patachon mais c'est le début pour eux et ils faut qu'ils s'y habituent ( chose qu'ils feront d'ailleurs parfaitement tout le reste du séjour..), entre la fatigue, les insolations, le voyage et là, le dortoir... l'ambiance est un peu électrique ( Christophe nous fera même un ptit malaise vite réglé par une bonne douche froide et un peu d'atarax ;) ), la solution est simple, du coup Franck et Christophe trouvent une autre chambre ( dans un 4 étoiles ), et moi et Loïc installons un 3eme matelas dans la chambre de 2 ( oui parce que bon quand même on est pas cons on allait pas rester dans le dortoir si on avait une meilleure solution ). On a tous besoin de repos, et le soir nous nous rejoingnons aux bar de notre guesthouse pour quelques verres et c'est incroyable comme un saut dans la piscine et une chambre dans un 4 étoiles ont pu redonner des couleurs et le sourire à nos 2 compagnons ( on avoue on les jalouse un peu ). Mais il faut bien comprendre qu'après 8 mois de voyage, entre une nuit à 2usd et une à 30usd, le choix est vite fait.

Demain on décide à l'unanimité de faire un day off, c'est a dire qu'on prévoit rien et chacun fait ce qu'il a envie. On a tous besoin de recharger un peu les batteries.

 

DSC06708

 

05/02/13


Ben.. DAY OFF !!! ( bières, pizza, internet, glande et piscine )

 

06/02/13

 

Les temples d’Angkor sont une de ces destinations qu’il faut avoir faites dans sa vie. Majestueux, mystérieux, grandioses, époustouflants, intriguants, sauvages… Bidons, ouais... (Lonely Planet / L.Barbier )

 

5h : départ en tuk tuk pour une journée sur le site de Angkor, au programme des temples, des temples et des temples.

On commence par le levé de soleil sur le..... bon pas de soleil mais beaucoup d'enfants qui nous "harcèlent" pour leur acheter des truc une fois que Loïc a eu la merveilleuse idée de prendre une flûte ( qui depuis doit etre dans son cul d'ailleurs )

Allez un peu d'histoire : âme du royaume khmer, les temples d'Angkor, dont la plupart symbolise le mont Meru, montagne mythique considérée comme l'axe du monde et la demeure des dieux dans la tradition hindoue, sont la fierté nationale pour les cambodgiens. Tous y viennent en pélérinage, et les visiteurs étrangers affluent pour admirer leur somptueuse beauté. Pres de 300 temples ont été construits dans la région.

Tout d’abord « Angkor » signifie capitale en Khmer (les Khmers constituent plus de 90% de la population), et peut désigner une période dans le temps (du IXe siècle jusqu’au début XIVème siècle). Véritablement, Angkor est à la fois les deux : la plus glorieuse capitale du royaume des Khmers pendant plus de 500 ans. A son apogée la cité comptait 1 million d'habitants alors que Londres à la même époque en comptait 50 000....

 

DSC06709

 

DSC06715

 

DSC06719

 

DSC06724

 

DSC06725

 

DSC06735

 

DSC06740

 

DSC06748

 

DSC06761

 

DSC06778

 

 

 

DSC06790

 

DSC06794

 

DSC06801

 

DSC06802

 

DSC06814

 

DSC06827

 

DSC06837

 

DSC06839

 

DSC06841

 

DSC06848

 

Le temple du Bayon « la montagne magique », est un autre temple majeur. Cette immense pyramide à trois niveaux, avec ses 54 tours représentant les 54 provinces du royaume Khmer, et ses 216 immenses visages paisibles et souriants, est véritablement intriguant.

La visite se faisant au travers des dédales, multiples petits passages et terrasses, on y  découvre les trésors de ce temple, qui est riche en visages géants et en magnifiques bas-reliefs, au fur et à mesure de notre progression, laissant une agréable impression à la fois de fascination et de mystère.

 

 DSC06871

 

  DSC06879

 

DSC06881

 

DSC06887

 

DSC06889

 

DSC06891

 

DSC06894

 

On finit cette journée par le fameux Angkor Vat.

Le temple d’Angkor Vat reste la pièce maîtresse au niveau des temples du parc d’Angkor. C’est aussi le temple le plus connu, le plus grand et le plus majestueux, celui que l’on retrouve en photo un peu partout pour illustrer le Cambodge. On retrouve aussi les 3 des 5 tours sur le drapeau Cambodgien, symbole d’une nation et d’un peuple et c’est aussi celui qui fait le plus rêver dans l’imaginaire du futur voyageur.

 

DSC06908

 

DSC06909

 

DSC06912

 

DSC06916

 

DSC06927

 

DSC06928

 

DSC06933

 

DSC06940

 

DSC06947

 

DSC06952

 

DSC06954

 

DSC06956

 

DSC06957

 

Les mecs esquiveront la secu est squatterons à la fermeture de nuit pour se la jouer Lara croft ( j'aurais pu dire Indiana jones mais c'est moi ca ).

 

DSC06970

 

Alors dans le guide il est dit que passer une seule journée aux temples relève du sacrilège...  bon on pense qu'ils exagèrent un peu, sérieux on aurait pas fait un 2eme jour comme ca, la vieille pierre ( tu parles pas comme ca d'Audrey ) ca va un moment mais à moins d'être archéologue ou templophile, pas besoin d'y passer une semaine, en une journée on va dire que t'as vu l'essentiel pour un touriste lambda. Puis c'est pas donné non plus à 20 dollars la journée..

Demain nous nous séparons, nous partons moi et Loïc avec 24h d'avance sur notre équipe pour tater un peu le terrain plus à l'est tandis que eux se régaleront à faire du quad ( vous l'aurez compris moi et lolo on a pas le budget !! )

Siem reap c'était sympa mais encore beaucoup trop touristique pour nous !!

Ce soir c'est happy soirée ;)

 

 

 

 

 

 

Repost 0
31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 11:33

03/02/13

 

Le réveil un peu difficile ( plus poue certains que d'autres, n'est ce pas Franck? ); Dolla ( nos tuk tuk ) nos attend a 8h devant l'hotel.

Bon le Cambodge je le vois comme ca, 1/3 culturelle avec le visite de temples, 1/3 aventure avec un ptit treck dans la jungle et un 1/3 farniente et fêtes dans le sud au bord des plages.

 

DSC06491

 

DSC00342

 

Ce matin, on commence pa rune virée en Bambo train, une expérience ferroviaire mémorable. Avant ca Franck et Christophe se prennent une claque en pleine gueule quand un enfant de 5ans mendira une bouchée de pain avec comme seul mot "miam miam". Franck est sous le choc mais cela fait partis de l'expérience du voyage, c'est en voyant ce genre de chose qu'on se dit que l'on est des chanceux et que l'on apprécie finalement chaque petites choses ,même anodine ( un bon repas, une douche chaude..), qui sont, pour beaucoup de personnes, des acquis.

Chaque bamboo train se compose d'un plateau en bois long de 3m, entierement recouvert de fine lattes de bamboo posé sur 2 bogies; l'essieu arrière est relié a un moteur essence 6cv par des courroies de ventilateur.

Le génie de ce syteme est que ces "train" circulent dans le 2 sens sur la même ligne de rail; et lorsque que 2 arivent en sens opposé, l'un des trains est rapidement démonté et posé sur le sol a côté des rail spour libérer la voie. Je sais pas sie je suis très clair faut le voir pour le croire !!

C'est un peu touristique mais c'est assez drôle. On fait un AR de 3km avec un vitesse moyenne de 30km/h.

On apprend que dans 2 mois, quand la ligne ferroviaire Phnom Penh-Poipet, sera restauré, le bamboo train disparaitra. Une triste nouvelle quand on sait toutes les personnes que cette activtée fait vivre...

 

DSC06501

 

DSC00335

 

DSC06534

 

DSC00348

 

DSC06536

 

DSC00355

 

Nous faisons ensuite route vers le temple de Banan ou un escalier en pierre de 358 marches grimpe jusqu'a 5 tours qui selon les habitants, aurait inspirait le temple de Angkor Vat ( le plus grand temple du monde ). Son emplacement à flanc de colline offre une vue splendide sur la campagne environnante. C'est ce jour la que découvre la passion de Franck pour les énergies que dégagent les vieilles pierre ( enfin d'après lui moi j'ai pas ressenti grand chose ) exemple : " djé tu vois ces pieds de status, tu sens pas l'énergie??" "( étouffment d'un rire) euhh bof pas trop", il est même persuadé que les rats sont la réincarbation des anciens moines...

 

DSC06497

 

DSC00389

 

DSC06569

 

DSC06573

 

DSC06575

 

DSC06577

 

DSC06583

 

On s'arrête ensuite dans la famille de Dolla où l'on mange des fruits offerts gracieusement.

 

DSC00376

 

DSC06556

 

DSC06537

 

DSC06542

 

Nous visitons ensuite la killing cave, une grotte où était tué de nombreux cambodgiens a l'époque de la terrible révolution khmers rouge ( on en reparlera lors de l'article de notre éprouvante visite de la prison S-21 a Phomn Penh.)

Des gamins on appris des phrases en anglais par coeur et nous "explique" plus ou moins les histoires passés ( "mother an father push down here..." ) sans grand conviction.

En bas de la cave se trouve un amas de cranes.... et oui c'est des vrai ( je me suis approché assez prêt pour voir les impacts de balles..... )

 

DSC06609

 

DSC06613

 

Pause repas et hamac puis on prend un 4x4 pour aller visiter un autres temple qui nous offre une vue magnifique sur la campagne cambodgienne. ( on aurait pu y aller a pieds mais on a un peu la flemme ), les gars sont ravis de triper avec des singes !

 

DSC06596

 

DSC06598

 

DSC06622

 

DSC00455

 

DSC06630

 

DSC06627

 

DSC06626

 

On finira cette superbe journée par la sortie des millions de chauves souris d'une caverne a flan de colline.

Bon ptit resto ( 3 dollars plats et boisson c'est la folie ) et KO technique, demain on pars a Siem reap, porte d'entré des temples d'Angkor. Mais pour ca on traversera le centre du cambodge sur le toit d'un bateau pendant 9h et en plein cagnard pour finir dans un hostel comment dire... de VRAI routard !!. Il vas ya avoir des craquages de nerfs demain... mais on y reviendra...

 

DSC06633 

 

Repost 0
18 janvier 2013 5 18 /01 /janvier /2013 05:57

02/12/12

 

DSC06475

 

Alors cet article est plutot orienté conseils pour les futurs voyageurs qui auront à passer la frontière Thailande/Cambodge par le poste de Aranyaprathet/Poipet. Car croyez le ca n'a pas été une mince affaire. En on est 4 a pas avoir dormis de la nuit ( loic lui n'a dormis que 3h ), et on a encore le reste du jour de l'an dans la gueule, bref quasiment 24h qu'on est debout ( et près de 6l d'alcool en tout genre pour chacun ), si on avait su.....

Un train "lent" part de la gare ferroviaire de Bangkok a 5h55 pour Aranyaprathet ( coût du billet 48 bath, soit a peine de plus de 1euro ! ). 1er conseil soyez vers 5h à la gare pour acheter le billet et si vous voulez avoir une place assise correcte n'attendez pas le dernier moment pour monter dans le train. En effet il est à quai et vous pouvez déjà vous placer une fois le billet en poche ( On est monté a 5h50 on a eu des places de merde )

 

DSC00315

 

DSC06441

 

Une fois cela fait, ben il faudra être patient, n'espérez pas arriver à 11h30 comme indiqué sur le billet mais tablez plutot sur 12h30. Dans le train, de nombreuses vendeuses vous regaleront de brochettes et autres conneries ( flotte, fruits.. ) donc pas besoin de faire de provisions avant. Profitez de ce voyage pour vous caler entre les wagon, fumer votre clope et admirer la campagne Thailandaise sur les marches du train ( la porte étant bien sur ouverte, les normes de secu n'étant pas les mêmes que chez nous ;) ), bref reposez vous car vous aurez besoin de toutes vos forces et d'un mental d'acier une fois arrivés à Aranyaprathet !

 

 DSC06440

 

DSC06449

 

DSC06451

 

DSC06460

 

DSC06462

 

DSC06457

 

DSC06464

 

DSC06447

 

DSC06467

 

P1020077

 

P1020078

 

DSC00319

 

Une fois descendus du train, prenez un tuk tuk ( qui de toute manière vous sautera dessus ), qui vous emmène près du poste frontière et là commence le périple. En effet on vous dépose à ce qui ressemble à une "agence officielle" pour obtenir votre visa, seulement c'est une anarque !! le gars vous fait rentrer vous presse à payer près de 1200bath (40dollars alors que le prix réel est de 20dollars ), ces connards profitent que tout le monde est un peu perdu !! Nous on a ralé disant que ce n'était pas le prix réel etc... bref ne RENTREZ même pas dans ces pseudo agences qui sont côté Thailande, le mec nous a tenté que le prix par internet était moins cher mais que là c'est comme ca etc... bref FUYEZ, même si ils ont l'air convaincant !! marchez tranquilement à la frontière qui est facilement reconnaissable ( y'a une énorme queue et une sorte de grande porte/batiment blanc ), encore une fois du côté thailande ignorez tout les thai qui redoubleront de mythos pour vous faire acheter un visa hors de prix !! faites tamponner votre passeport pour la sortie du territoire, puis vous vous retrouvez dans une sorte de no man's land , à 50m/100m apres la sortie un panneau vous indique une maison sur votre droite ou vous pourrez faire votre visa officiel ( note il vous faut absolument une photo d'identité, ou sinon vous payerez le prix fort pour en avoir une ) , là la police de frontière vous demande 20dollars et 100 bath !! alors les 100 bath on les a payés mais en gros c'est un pot de vin et donc refusez poliment de la payer et dites que le visa c'est juste les 20 dollars ( un couple après nous l'a fait et ils ont eu leurs visas sans problème ). Ha oui vraiment le plus simple est d avoir le billet de 20 dollars ( faire du change à Bangkok !!! ) sinon vous payerez en bath et vous vous ferez enfiler !!! ( le poste des visans se situe juste avant la grande arche d'entré du cambodge : photo ci dessous )

 

DSC06471

 

Une fois que vous avez réussi à déjouer tout ces pièges ce n'est pas fini !!! En effet à notre passage il y a avait une immense file pour pouvoir passer le poste du cambodge, soit une heure d'attente. A ce moment des gars vous proposeront pour 200 bath de prendre vos passeports et d'aller les faire tamponner avant tout le monde, alors ce n'est pas vraiment une arnaque on va dire que c'est un passage VIP pour les plus riches et les plus pressés. En fait une sorte de flic est installé à une sorte de bureau officieux/officiel et s'occupe de tous les gens qui ont payé pour avoir ce droit. A prioiri pas d'embrouille ( même si ca ne respire pas la confiance ) mais faut payer. C'est l'hallu de voir à quel point ils sont tous corrompus !! Pas envie de leur lacher de la thune à ces connards on prèfère faire la queue, après tout la galère et l'attente fait aussi partie du voyage !!

 

DSC06472

 

Vous pensiez que c'était fini ??? He ben non, à la sortie du bureau vous êtes enfin sur le territoire cambodgien, dans la pénible ville de Poipet, et la on vous régule dans une file d'attente qui vous fait prendre la navette gratuite jusqu'à la gare routière d'une compagnie. Soyons francs c'est encore une escroquerie ( le billet étant 2 fois plus cher ) mais vu votre heure d'arrivée, ce sont les seuls bus disponibles pour quitter cet enfer de Poipet !! ( à notre passage le dernier bus " normal" pour Battambang était à 13h35, inutile de dire qu'il est impossible à attraper si vous arrivez par le train du matin de Bangkok )

Bref à moins de vouloir rester une nuit ici ( chose que je vous déconseille vivement ), suivez le move, allez à la gare routière, choppez un ticket pour la ville qui vous interresse ( 10 dollars pour battambang ), on vous dira aussi d'échanger vos bath car le prix est super interressant et qu'ailleurs vous ne pourrez pas etc... pour ma part j'ai échangé 1000bath histoire de d'avoir un peu des riels !! si vous voulez manger, sortez de la gare routière et trouvez une petite vendeuse de brochettes ( 2000 riels l'une ) sinon la pseudo cafet' de la gare vous ponctionnera.

 

DSC06479

 

Voila il ne vous reste plus qu'à attendre le bus, avant ca les gars tous "gentils" qui vous auront dirigé vers cet endroit essayeront de vous gratter un "tips"

Vous avez survécu à ce qu'on a considéré comme le pire passage de frontière de la terre : Félicitations !! le Cambodge n'a strictement rien à voir avec cet endroit maudit !! Vous le découvrirez par vous même !!

Pour notre part notre journée n'est pas finie, car le bus tombe en panne au milieu de la ville et nous devons le pousser pendant 20min avant qu'il ne redémarre.... journée bien loose quoi mais bon on est patachons ou on l'est pas !!

 

DSC06483

 

A 22h on arrive enfin à destination : Battambang ( pour rappel on est parti à 5h du mat de Bangkok ), où à la sortie du bus de nombreux conducteurs de tuk tuk nous attendent pour nous proposer des tours ( oui c'est épuisant après une journée comme ca ), mais si vous croisez DOLLA, un jeune conducteur, faites lui confiance, il nous a fait passer une incroyable journée découverte le lendemain ( 15dollars pour nous 5 ) et de plus est vraiment, vraiment sympa !! son tuk tuk est estampillé " what's the tuk?" ;)

Pas evident tout ca mais le reste du trip au Cambodge ne sera que bonheur....

Bonne chance aux futurs routards !!!

(ps: à priori beaucoup de monde à la frontière car début de la nouvelle année... à voir )

Repost 0

Présentation

  • : Le blog des Patachons
  • Le blog des Patachons
  • : 2 potes / 12 mois / 3 continents / 15 pays ... a la découverte de l'amérique du sud, de l'Océanie et de l'Asie.
  • Contact

le monde est un livre et ceux qui ne voyage pas n'en lisent qu'une page

Recherche

les patachons : djé et loic

ou comment réfléchir a l'organisation d'une telle entreprise

Archives

Qu'est ce qu'un patachon ??

"La patache, conduite par le patachon, était la très inconfortable diligence des pauvres au XIXe siècle"..... mouais ca doit pas etre pour ca !!

"De par son métier, son conducteur était réputé pour être toujours par monts et par vaux, buvant sans modération à chacune des tavernes où il s'arrêtait. Il menait donc une vie à la fois déréglée et agitée"....... ha ben voila on y est !!!