Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 10:32

10/12/12

 

DSC05868

 

DSC06011

 

Soyons clair cette journée fût riche en découvertes et en rencontres, je voulais vivre le vrai Bali, je l'ai eu.

5h debout ( toujours c'est cons de poulets ), Ce matin je pars visiter le temple de Pura Lempuyang; l'un des 9 temples directionnels de Bali. Il est perché en haut d'un colline sur l'un des flans du Gunung Lempuyang ( 1058m ).

Le Pura Lempuyang surplombe le patchork de verdure que constitue l'est de Bali. Son importance est telle qu'on y rencontre toujours des balinais en méditation. Pour l'atteindre il faut gravir 1700 marches couvrant les 768m d'altitude de la colline.

Me voila donc sur mon petit scooter ( rebaptisé Michel ) longeant le face volcanique et rocailleuse du Gunung Agung ( le sommet de Bali que je compte bien entreprendre le lendemain ).

Sur place je fais la connaissance d'un jeune guide qui m'explique l'itinéraire. Je commence par la visite d'un 1er temple qui offre une vue merveilleuse sur le Volcan.

 

DSC05865

 

 

DSC05872

 

DSC05889 

DSC05891 

 

Puis remonte en scoot la route qui mène au début des marches ( j'allais quand même pas la faire a pieds !! )

il est 8h, le site est vide de tout ses marchands et je suis seul. Bon faut avouer j'en ai un peu chier pour arriver au sommet car j'ai pris la vois qui traverse la jungle et il fait deja méchament chaud.

Près du sommet un léger brouillard donne a l'endroit un air mystique que j'apprécie tout particulierement.

 

DSC05881

 

DSC05886

 

 

DSC05902

 

DSC05904

 

DSC05906

 

Seulement voila quel ne fut pas ma surprise, une fois sur place, de de voir que je suis loin d'être le seul. En effet il s'y tiens une prière matinal où je suis convié. Bon je suis loin d 'être religieux mais vu l'ambiance bonne enfant qu'il y règne je ne peux que accepter cette offre. En effet, et contrairement a nos pratiques religieuses catholiques, ici les gens sont assis par terre devant un prêtre et un autel. Ils parlent, ris, et s'amuse de me voir a cette heure si matinal, y'en a même un qui me propose de faire des photos. Le prêtre me béni et tout le monde s'étonne que je connaise les gestes a faire, tendre les mains, boire trois fois l'eau qu'il me jette dedans puis en mettre sur ma tête. Il dira a l'assemblée que je prie comme un balinais.. bon j'ai un peu tricher j'avais regarder les autres avant moi voir ce ce qu'il faisait, puis une gentille dame m'explique ( tout sourire bien sur ) ce que je dois faire avec le riz, en mettre sur mon front, mon cou et sur ma tête. Bref un sympathique moment et j'ai même était touché par la spirualité de l'instant.

 

DSC05909

 

  DSC05912

 

 Sur la descente je parle avec pas mal de monde qui m'expliquent les coutumes hindouiste.. j'avoue j'ai pas tout compris ca a l'air compliqué et en plus mon anglais n'est toujours pas au top.

Une fois en bas je rencontre Kadek, une jeune guide balinaise, et Wayan un autre guide. Je leur parle de mon projet de gravir le volcan et je descide finalement de rester dans le coin, en effet Kadek a de la famille qui on un charmant Homestay et son oncle est guide de rando.

Je retourne a Tulamben en compagnie de Wayan pour récupérer mon sac. Au retour on s'arrête dasn son échoppe et je rencontre sa petite famille, on prend le café et il m'offre un succulent ananas... la journée promet d'être belle. Il me propose de m'accompagner en fin d'aprem a la plage de Amed avec Kadek et l'autre jeune guide.

Je me fais une ptite sieste puis le rejoind a l'entré du temple. Mes 2 nouveaux compagnons et moi discutons une heure, j'essaie d'apprendre quelques mots en balinais et de mon côté de leur apprend du francais ( Wayan d'ailleur le connais assez bien ).

Au alentour de 16h nous nous rendons chez Kadek et fait la connaissance de son père. Elle enseigne l'anglais l'aprem après sa matiné a faire la guide au temple.

Une fois ses cours terminés, elle nous rejoind vers 17h et nous allons tous ensemble a la plage. J'essaie d'apprendre au jeune guide ( "gede adi" il vient de me l'écrire ) a nager car il a un peu du mal et eux ils essaieront de m'apprendre des mouvements de dances traditionnels.. ce qui ne fut pas un grand succès et les a bien fait marrer, sérieux tu les vois faire ca a pas l'air compliqué mais bouger tes bras, des mains, tes doigts, et tout le reste !! le pire étant de synchroniser tes yeux et ta tête, c'est limite flippant a voir quand Kadek le fait !!

 

DSC05920

 

Avant de rentre au Homestay, on fait halte dasn un Warung ( ptit resto ) et pour 40c d'euro, on mange du Baktung, une sorte de soupe avec des boulettes de poulet et des nouilles version mega spyci ( épicé pour ceux qui sont des brêles en anglais ). Le soir je fais a connaissance de l'oncle de Kadek pour paler de l'ascension, d'ailleurs au début j'avais pas compris qui s'était, le mec il se pointe devant la terrasse de la chambre et on commence a discuter ( il m'as dit son nom mais si vous croyez que j'ai retenu ce que Kadek m'avait dit ), bref je croyais que c'était tout simplement un gars sympa qui me tapé la discut et c'est seulement après 10min de tchach et quand je lui dit que j'attend l'oncle de Kadek et lui demande si il connais que je passe pour un con.

Bref Kadek, Gede et Wayan se joignent a nous ( alors Gede est le fils de .... ) et arrivent facilement a me convaincre de rester une nuit de plus, après tout je suis plus que bien en leur compagnie donc pourquoi partir. LE RDV pour l'ascension est a 1h du mat et il est deja 21h... mouais je sens que je vais être frais moi tout a l'heure.

Voila ce que j'ai retenu de mes cours de balinais : ji kude ( combiens ca coute ), besik, due, telu, papat, lime, nenem, pitu, kutus, sie, dase ( nombres de 1 a 10 )

Je me couche tout en me réjouissant de cette belle journée et de ces formidables rencontres.

 

DSC05916 

DSC06010

 

DSC05922

 

11/12/12

 

0h30 : le réveil sonne, et la bien calé dans lit un traversin entre les jambes tu te pose une seule et toujours la même question : "putain pourquoi je fais ca ??" et la réponse est toujours une évidence une fois ton but atteind.

0H45 : Gede et son père son deja la, je suis dsl pour ce pauvre Gede qui a du se lever car le scoot de son père est tout pourri du coup il m'emmene tout les 2, ils sont vraiment adorables ces balinais.

0h50 : c'est partis pour plus de 1h de route, mine de rien on a beau être a Bali ben a 1h du mat il fait froid et j'ai pas prévu. Imagine t'as la tête dans le cul, t'es sur ton petit scoot sur des chemins perdus et tu grimpe a 1500m pour aller en chier... et en plus tu paye pour ca !! j'ai pas commencer a marcher que je suis déja blazé...

 

PC110009

 

2h : Je rencontre mon guide et on démarre aussi sec, allez on commence par une volée d'une centaine de marches histoire de se chauffer un peu, au bout de 5min j'ai déja perdu un poumon ( la nature est bien faite et nous en a donné 2 ca tombe bien ), Loma ( c'est pas le prénom du guide mais je m'en souvient plus ) me dit " on y vas doucement"..... il m'aurait dit " on y vas en courant" que j'aurais pas vu la différence, il a un sacré rythme et moi de mon coté je su deja a grosse goutte ( la pour le coup j'ai plus froid )

 

DSC05928

 

3h30: apres avoir parcouru un " sentier" cheminant a travers une forêt de pins verdoyante noyée dans les nuages, on arrive au dessus de la cime des arbres. Au passage Loma se fera un ptit sieston de 15min dans l'herbe.... tout en regardant Bali illuminé en contre bas, je ferai moi aussi mon ptit somme.

 

DSC05930

 

4h : On arrive a la lave solidifiée, meuble et friable, bon là plus question de sentiers, c'est de la grimpette. Ha oui j'ai oublié mes pompes de treck en NC, du coup je me tape l'ascension avec des newfeel ( petite chaussure citadine a semelle ultra glissante )

On est 3 goupes a êtres partis ce matin la, les 2 premiers ont déja une certaine avance. Mais après 1km ( alors que l'on est encore dans la forêt de pins ) un mec redescend avec son guide, un australien je crois, il arrête car il dit que ses chaussures sont trop glissante... haaa ca les australiens pour faire les guignoles sur une planche de surf ultra waxer exhibant des abdos enduit de monoi sur les plages de Kuta y'a du monde mais dès qu'il faut un peu grimper y'a plus personne !!

Après 2h de marche je trouve enfin un semblant de souffle et de rythme et on dépasse même le groupe de tête ( ce qui me connaisse savent a ce moment que je jubile car je serais le 1er atteindre le sommet !! )

 

DSC05944

 

5h : après 3h d'effort e 1400m de D+ me voila enfin au sommet a 2900m. Bon je m'explique ce n'est pas vraiment le sommet car celui ci ce situe a 3142m de l'autre côté du cratère. Le chemin est extrement plus difficile et plus long ( il faut partir a 23h ) et ce n'est pas la bonne saison car l'itinéraire est trop dangeraux ( j'ai essayé croyez moi de la negoc mais pas moyen ). Mais ce n'est pas grave, car une fois le regard plongé dans le cratère de 700m de diamètre, regarder le soleil se lever sur Lombok et voir l'ombre de l'Agung s'étendre sur le Sud de Bali dans la brume matinal, je ne regrette rien.

On passe pres de 1h30 sur le sommet, mes 2 compagnons qui m'ont rejoind 20min plus tard, sont des allemands. Nous partageons tous un ptit dej au sommet de cette montagne qui est le centre spirituel de Bali et donc la plus vénérée. Mon guide me dit que selon les croyances il abrite les esprits des ancêtres.

 

DSC05945

 

DSC05953

 

DSC05962

 

DSC05966

 

DSC05969

 

DSC05976

 

DSC05980

 

DSC05985

 

DSC05990

 

Bon c'est bien jolie tout ca mais il fait pas chaud et a 7h, on entame la redescente

Pas évident du coup, je me pète la gueule un nombres incalculable de fois, mais chaussures ayant la facheuses tendanses a glisser sur tout ( rocher, terre, herbes...). Mais a la lumiere du jour je peux profiter aussi pleinement des paysages lunaires du volcan.

 

PC110017

 

PC110024

 

PC110029

 

PC110036

 

PC110040

 

PC110047

 

PC110051

 

8h20 : Bon le guide est content forcément on a torcher la descente en 1h20 au lieu des 3h prévu et il peut rentrer chez lui plus tôt et plus riche de 600 000rp ( 48euro ).

Le père de Gede vient me récupérer a 8h40 avec son scoot tout pourri ( effectivement il couine pas mal ) et ben du coup le retour fut long.... très long !! On s'arrêtera quand même a un ptit warung manger une succulent plat balinais.

Avant de me coucher je passe vite fait a l'office du temple Lempungang faire un coucou a mes 3 amis. Et j'apprend que aucun d'entre eux n'as déja fait cette ascension !!

11h : il est temps de pioncer. En tout cas je suis vraiment heureux d'avoir fai ce sommet, les gens avec qui j'ai partager cette expérience ont aussi grandement contribuer a cette réussite.

16h30 : Je me lève et la journée me réserve encore quelques petites surprises. Il pleut averse, mais je descide quand même de descendre au village chercher a bouffé.

Un groupe de jeunes jouent au babington, je discute avec un mec qui s'appel Gede. Ha oui petite parenthese, à Bali tout les premier enfant s'appel soit Gede ,soit Wayan soit je sais plus, les 2emes se prénomme Kadek( marche pour les filles et les garcons ) etc....

Il m'invite a me poser au warung de sa famille, et de fil en aiguille il me demande si je veux aller prendre une "douche a la balinaise" avec ses potes. Ca les fera marrer que j'accepte, a priori il a pas connaisance d'autres touristes qui l'ont fait.

Et me voila donc 10min plus tard, cul nu, en pleine nuit, entre 4murs a ciel ouvert au milieu de 20 balinais assez étonné et amusé de ma présence. La douche c'est en fait un petit bassin de 30cm de flotte et de 8m2 ou se déverse, par 3 tuyaux, l'eau de rivieres sous terraine du volcan. On me prête gentillement du savon et un serviette que bien sur je n'avais pas prévu. C'est pour ces petits moment anodins et impromptus, mais tellement magiques et amusant, que j'aime voyager. Bon c'est quand même un peu la fête du slip quand je vois que tout le monde se soulage allègrement la vessie dans le bassin....

On retourne au Warung et on m'offre de boire du vins balinais... une espece de brevage blanc cremeux ni très bon ni très mauvais. La c'est marrant car il doit y avoir 20 personnes autour de moi allant de 5 a 60ans. Mais le plus beau est que tout le monde souris, rigole, un moment merveilleux.

Mais il est temps de rentrer car mes 3 amis doivent me chercher.

On ira manger tous ensemble au warung et on partagera quelques bieres ( entre mecs car a Bali c'est mal vu pour une fille de boire de l'alcool... ) et avant de me coucher il me font promettre de passer les voir demain matin avant que je quitte Lempunyang. Bon soyez sur que je serais passé les voir de toute facon.

 

DSC06000 

 

DSC06007

 

12/12/12

 

Je passe une bonne heure a l'office de Lempuyang discutant et apprenant des mots de balinais avec les 3 guides avant de les quitter définitivement. J'offre a Wayan mon ptit guide conversation anglais/francais afin qu'il s'en serve avec les prochains touristes francais.

Bon mine de rien cette ascension m'as bien tué, je ne suis très chaud pour faire de la route, je finirais sur les côte de Amed a 15km, a passé une journée off et a me faire masser.

Le soir je recontre au warung, Jean, un éducateur suisse en vacances pour un moi a Bali, nous partegerons un repas, quelques bieres et une sympathique conversation.

Demain bonne petite journée loose, mais c'est encore une autre histoire :)))

Loin de la frénésie de la côte sud, j'ai découvert un Bali plus vrai, plus authentique, plus chaleureux et vécu une formidable aventure humaine.... après tout c'est ce que je recherchais !!

Repost 0
8 décembre 2012 6 08 /12 /décembre /2012 12:36

06/12/12

 

Journée off

C'est a dire que je passe la matiné a siroter des "lemon juice" tout en écrvant le blog et en lisant.

L'aprem il pleut averse, tant pis pour le surf !!! j'en profite pour faire une ptite sieste m'endormant au son des vagues.

Bon ok le spot est sympa mais y'a QUE des Australiens du coup y me manque les abdos, le bronzage et l'anglais a la one again bistoufly !!

 

DSC05742 

DSC05749

 

 

 07/12/12

 

Aujourd'hui je devais aller sur la côte ouest pour plonger. Mais ayant eu Loic ( oui oui on reste en contact ) il me dit que je risque d'être décu. "Des coraux et des poissons de merdes et pas de sharks " me dit-il ( oui on est devenu difficile )

Changement de plan donc, je descide de traverser l'île du Sud vers le Nord. Pour cela j'emprunte une magnifique route qui sillone en les montagnes, les rizières et des petits villages pas très connus.

 

DSC05752

 

DSC05753

 

DSC05754

 

DSC05759

 

 

DSC05786

 

En chemin j'emprunte un sentier de merde et apres 500m la piste n'étant plus pratiquable, j'abandonne mon scoot pour continuer a pieds avec mes 17kg sur le dos.

 

DSC05764

 

Je suis la a recherche d'un waterfall. Je tombe finalement dessus après 50min de marche sous une chaleure étouffante et dans une jungle dense ( je me perd une fois mais une gentille famille de balinais me remet sur le chemin, d'ailleurs qu'est qui foutaient là?? )

 

DSC05765

 

DSC05766

 

Mais comme on dit le poisson vaut la sauce, l'endroit est charmant, isolé ( inutile de dire que je suis tout seul ) et le bassin où se déverse une petite cascade de 25m de haut est d'une fraicheure bienvenue. Je m'attarde un peu profitant nonchalement de ce petit coin sauvage ( de plus pas pressé de faire le chemin du retour )

 

DSC05768

 

DSC05770

 

Je continue ma route jusqu'à la station baléaire de Lovina ( que l'on m'avait conseillé ). je fais halte dans un homestay que je payerais 6e la nuit.

 

DSC05793

 

Ha oui sur cette portion de route il est claire qu'il ne doivent pas voir de "blancs" se baladant en scoot souvent car je sentais sans cesse les regards étonnés et interrogateures des villageois.

 

DSC05781

 

Mine de rien consuire a Bali est assez puisant, entre la circulation, la chaleur et mon sac qui me pète le dos !!

Il faut savoir qu'a Bali les scooters sont le 2eme achats des balinais ( après le tel portable ), et il n'est pas rare de voir toute une famille, 3 ou 4 personnes, sur un seul engin ( j'ai même vu un mec conduire d'une main avec son bébé de 6 mois dans l'autre bras !!! ) ou encore des gamins de 10 ans a peine tracant la route en solo. Et après la police emmerde les touristes pour leurs soutirer de l'argent si on une jugulaire du casque mal attaché !!

Après, voyager en scoot permet bien plus de liberté que de prendre des taxis, de plus le litre d'essence est a 40c d'euro. J'en utilise 2 pour faire entre 50 et 70km.

D'ailleurs l'essence c'est pas dur a trouver, soit en station " normal", soit le long de la route dans des échoppes sous forme de bouteilles ( le plus souvent de vodka absolute allez savoir pourquoi ).

Après un repos bien mérité, je vais au source d'eau chaudes a 15km de Lovina.

Sur le chemin a un croisement ( alors que je n'avais rien demandé ) un mec me demande où je vais et m'indique ma route... il sont sympa c'est balinais.

Ces sources, composées de 3 bassin, sont joliment situées au milieu de plantes tropicales.  

Là bas je discut avec un mec pendant une bonne demi heure tout en baignant dans une eau légèrement sulfureuse a 38° sous une averse digne d'un film catastrophe.

Sur le retour je fait halte sur un pont, un atroupement s'est formé pour regarder la rivière en cru et surtout des gars qui s'amuse a chopper des bébé croco et un énormes serpent !! Je fais la connaissance de tedek ( un truc comme ca ) avec qui je parle et qui m'invite a boire le café chez lui.

 

DSC05799

 

DSC05803

 

La nuit tombant et la pluie ne s'arrêtant pas il me faut quitter mon nouvelle ami et rentrer.

Une journée bien sympa, dans un Bali authentique, le nord étant très différent du sud de l'ile, il y a beaucoup moins de touristes et il est donc plus facile de faire des rencontres auprès de la population.

 

08/12/12

 

Une certaine personne ( que je ne citerais pas) m'as dit que j'était en gros un connard de faire la fine bouche et de ne pas plonger à Bali, bon elle a pas tort, et donc je trouve un truc sympa a faire.

Je vait rejoindre la côte est et aller plonger a Tulamben. La bas le site est très connu car il y repose une épave d'un bateau datant de la seconde guerre mondiale. Une plongée sur épave voila ce qu'il me fallait.

Je parcours les 70km de route qui longe la mer. En passant je m'arrête a un temple qui a l'air sympa, j'ai mon sarung mais je dois aussi enfiler une sorte de chapeau dont je sais plus le nom ( plus ca vas plus j'ai l'air con ).

Un prête sera mon "guide" ( enfin il a passé les 3/4 de la visite sur son tel... descidement c'est plus ce que s'était ), et on me colle du riz sur le front et de la flotte sur la gueule... la bénédiction de la chance q'ils m'ont dit !!!.

 

DSC05829

 

DSC05827

 

DSC05814

 

DSC05819

 

DSC05824

 

A la sortie je rempli un registre et offre ue donation de 50 000rp ( un temple en gros c'est entre 20 000 et 30 000rp la visite...) c'est énorme mais j'avais que ca en billet et me voyais mal demander la monnaie au prêtre..

Tout ca pour voir 2 statues de Ganesh et avoir un gars qui parle au tel.... comme on dit les temples t'en a vu un tu les as tous vu !! En plus t'as même pas le droit d'aller ou tu veux le type est sur tes talons !!

 

DSC05831

 

Non je m'arrone mais c'était jolie, n'abusons pas.

Arrivé a Tulamben, je fais le fou, je prend un bungalow sur la plage que je négocierais à 24euro les 2 nuits au lieu de 32euro et m'offre 2 plongée pour le lendemain pour 32euro au lieu de 48euro ( je suis devenu un killer en affaire ).

En attendant l'aprem j'organise autour de la piscine ma prochaine activité : l'ascension du Gunung Anung, le sommet de Bali culminant à 3200m.... ca faisait longtemps et ca vas faire du bien !!

 

DSC05844 

DSC05855

 

09/12/12

 

J'ai RDV a 7h pour la plongée, bon le réveil est facile vu qu'il y a tout un gang de poulet qui ont descidé de me faire chier a 5h du mat.

Tang ( c'est pas son nom mais bon ) vient me chercher a mon bunglows a 6h45.

Allez je fais encore le fou et me loue une cam sous marine pour prendre des photos car la derniere fois que j'ai plongée une certain personne n'avait pas pris sa gopro et on a vu un banc de 50 requins !!!

Le départ se fait de la plage car en effet l'épave du Liberty repose a 50m du bord.

 

Cote-nord-et-est 1237

 

Le liberty est un cargo américain qui fut torpillé au large des côtes de Lombok en janvier 1942 par un sous marin japonais. Pris en remorque il fut échoué à Tulamben afin de sauver sa cargaison de caoutchouc et de rails. Depuis 1963, après l'éruption du Gunung Anung ou il fut brisé en deux, il fait la joie des plongeurs.

Une bien belle plongée les coraux couvrant la carlingue du navire. Quelques perroquets a bosse, un baracuda et de nombreux poissons exotique nagent nonchalement autour du bateau engloutis.

 

Cote-nord-et-est 1241

 

Cote-nord-et-est 1246

 

Cote-nord-et-est 1260

 

Cote-nord-et-est 1279

 

Cote-nord-et-est 1285

 

Cote-nord-et-est 1301

 

Cote-nord-et-est 1312

 

Cote-nord-et-est 1319

 

Cote-nord-et-est 1328

 

A 8h pause ptit dej, d'après ce que j'ai compris j'ai la chambre low cost donc ben le ptit dej c'est pareil !!! un pancake et un thé et roule ma poule.

 

DSC05847

 

9h30 départ pour la 2eme plongée. Et cette dernière est encore meilleure. C'est un plaisir d'évoluer dans les entrailles du cargo. Il mesure plus de 100m mais sa coque est brisé en plusieurs endroits et il est facile d'y pénétrer.

 

Cote-nord-et-est 1338

 

Cote-nord-et-est 1339

 

Cote-nord-et-est 1364

 

Cote-nord-et-est 1365

 

Cote-nord-et-est 1385

 

Cote-nord-et-est 1395

 

Cote-nord-et-est 1407

 

Cette aprem j'avais pour but d'aller visiter un temple dans la montagne, mais je me suis souvenu des consignes post plongée apprises lors du passage de mon niveau 1 . Pas d'effort physique et pas d'altitude.. bon le temple est a 800m de D+ et on y accède par 1700marches le tout par 35°.... mouais je vais jouer la secu et plutôt faire une sieste au bord de la piscine. Bali c'est jolie mais ce n'est pas l'endroit idéal pour faire une embolie gazeuse puis après tout j'ai le temps je suis en vacances !!. Je descide donc de reporter cette petite expedion a demain matin vers 5 ou 6h à la fraiche.

 

 

 

 

Repost 0
6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 03:07

30/12/12

 

Journée complètement au radar après la soirée d' hier, soyons clairs on est completement bourrés et personne pour nous ammener à l'aéroport ( les candidats potentiels étant eux aussi dans un sale état) , JP transport fut notre salut ( 75 euro quand même l'enculé ). Je m'endors un peu partout ( le taxi , tontouta, par terre a l'aéroport en australie, dans les avions.. 2 il me semble ) et me reveil que pour me nourrir. Loic est un brin plus frais mais ca ne durera pas longtemps.

 

DSC05550

 

DSC05554

 

On a arrive a Bali comme 2 blaireaux, encore vaseux et un peu perdus. Y'a du monde ( beaucoup ) y fait une chaleur étouffante et il fait nuit. Là tu te regardes avec tes 17kg sur le dos et tu te dis " et maintenant on fait quoi??" haaaa ces petits moments loose qui font tout le charme du voyage. Bon le truc habituel, on essaie de pas se faire entuber par un tacos qui nous ammene a notre BP. KO technique on verra demain ( y'a bon il y a la clim dans le dortoir une bénédiction)

 

01/12/12

 

Jour du drame...... ( encore un )

En effet aujourd'hui et après plus de 6 mois, Loic et moi nous séparons ( l'appel de l'amour étant plus fort... c'est meuugnon ), il s'en va rejoindre sa dulcinée ( profite bien Aurélie après je le récup et le garde ) pour les 2 prochaines semaines. La suite de ce blog narrera donc mes aventures en solo ( mais je compte sur ce connard pour écrire un parallèle ).

Bon, visite vite fait de Seminyak, une ville balnéaire branchée.. ben moi ca me gave, en plus tout seul c'est pas drôle. Ca sera donc massage et squat cet aprem.

Le soir ballade dans la ville de 3h et quelques bière plus tard je m'effondre en me disant qu'il faut que je bouge au plus vite ( je vieilli ou quoi?? )

 

  DSC05557

 

DSC05562 

DSC05566

 

02/12/12

 

Je loue un scoot pour les 14 prochains jours et file vers le sud, et plus précisément la Péninsule de Buhkit. Visite d'un temple de la mer avec pleins de cons de singes qui essaient de te tirer tes affaires ( mais bon c'est rigolo ).

 

 DSC05586

 

DSC05587

 

DSC05588

DSC05590 

DSC05602

 

DSC05611

 

Je me trouve une ptite pension a Ulu Watu , un village perché sur une falaise et apprend à fabriquer des offrandes avec la ptite mamie, bon au bout de 50 feuilles de palmiers a agrafer j'ai l'impression que maminette a trouvé un pigeon pour faire le sale boulot.

Je part me ballader en scoot, je me prend une pluie torentielle sur la guelle et shoot un connard de chien balinais qui regardait pas en traversant, manque de me tuer ( je perds un orteil dans l'affaire ).. et pire que tout je dois achever le chien qui agonise sur le bord de la route et le dépose dans un coin ( rest in peace ) . Mouais pas très cool tout ca. Du coup je rentre.

 

03/12/12

 

Je remonte vers le nord pour atteindre Ubud, une ville devenu très touristique grâce ( a cause?? ) du livre mange prie aime ( adapté au ciné avec julia Roberts ). Après m'être un peu perdu, car il faut savoir que a Bali les panneaux y'en a pas des masses et si t'as le malheur de louper celui caché derrière les arbres 200m avant le croisement t'as une chance sur 2 ou 3 de te tromper de chemin.

 

DSC05614

 

DSC05615

 

DSC05618

 

Je trouve une pension, pose mon sac, me fait servir un ptit thé et une puie diluvienne s'abat alors à ce moment, ) 10min j'aurais été dessous...

Au bout de 2h, le soleil refait une persée, et j'en profite pour aller visiter la monkey forest; une poche de jungle dense et fraîche qui renferme 3 temples sacrés et qui est habitée par une colonie de macaques a fourrure grise qui guettent les touristes en quête de bouffe.

Là bas je croise Loic et Aurélie ( non non on a pas fait exprès avec Loic ), on en profite pour aller se faire faire un ptit massage puis nous nous séparons a nouveau.

 

DSC05625 

DSC05633

 

DSC05638

 

DSC05643

 

04/12/12

 

5h du mat : gros coup de motiv j'ai envie d'aller marcher et il parait qu'il y a une belle walk a faire de 8km.

La crête de Campuan est une ballade passant au dessus de la luxuriante vallée de la rivière Sungai Wos, offrant des vues sur le Gunung Agung ( point culminant de Bali ), des petits villages et des rizières.

Je demarre a 6h ( pourquoi si tôt? Parce que après il fait vite 40 degré ), le temps dans le lonely est annoncé à 6h30 de marche..... mouais je le finirai en 2h pause photo et clopes incluses.

Mais fort agréable petite promenade.

 

DSC05651

 

DSC05657

 

DSC05660

 

  DSC05666

 

DSC05669

 

DSC05670

 

DSC05674

 

DSC05684

 

DSC05687

 

Le reste de la journée, je m'adapterai au rythme de Ubud, c'est à dire flâner en terrasse de café en lisant et profitant de cette ville pleine de vie.

Bon c'est sympa Ubud mais là encore trop de monde et de circulation.

 

05/12/12

 

Ce matin c'est un peu difficile mais a 10h je me motive à bouger de Ubud pour une journée visite de temples. Mon 1er stop est le temple Kunung Kawi.

Il se compose de 10 sanctuaires, des mémoriaux en forme de statues taillés dans la paroi rocheuse, abrité dans des niches hautes de 8m. Chaques sanctuaire honorait un membre de la famille royale balinaise du XI siècle et d'après la légende ils furent tous scultés en une nuit par les ongles prodigieux de Kebo Iwa.( source lonely planet )

A l'entrée je me fais alpaguer par de gentilles vendeuses qui réussiront a m'extirper 15euro pour un sarong ( la fameuse jupe qu'il faut mettre pour visiter les temples ) ainsi qu'une chemise balinaise.. bon la je suis refait un vrai moine balinais.

 

DSC05691

 

DSC05693

 

La promenade au milieu de ces monuments, temples, offrandes, cours d'eau et fontaines est impressionnante.

 

DSC05696

 

DSC05700

 

DSC05709

 

DSC05711

 

DSC05715

 

Direction le temple suivant à 2h d'ici ( et croyez moi 2h en scoot a bali c'est long et éreintant )

Le Tanah Lot est le temple de la mer le plus important et vénéré par les balinais. On va voir ca.

Au passage je fais un stop dans un ptit bouiboui pour bouffer, la vieille tape son hallu d'apres ce que j'ai compris je suis le 1er touriste à foutre les pieds ici, elle me demandera même de me prendre en photo avec elle pour qu'elle l'envoie avec le telephone à je sais pas a qui.. j'adore !!

 

DSC05717

 

Apres avoir pas mal bataillé, j'arrive à ce fameux temple de la mer, a priori le temple le plus photographié de Bali... et putain c'est pas peu dire. En effet ben ca me rappelle le macchu pichu les marchands en plus je vous laisse imaginer. Sérieux trop de monde trop de stands, trop de " cold drink? Pictures? Etc....", il y a même un distributeur !!! Pour anecdote, venir en couple au Tanah Lot avant le mariage provoc la rupture ( ca tombe bien je suis tout seul )

 

DSC05719

 

DSC05721

 

DSC05724

 

J'apprécie a peine le spot ( pourtant fort sympathique au demeurant ) et me casse au bout de 20min. Merde là je suis épuisé, jai mal au dos, conduire me gave un peu, jai besoin d'un endroit pépere. Je met tout mes espoirs dans un endroit appelé Balian beach sur la côte est. Je me farci encore 1h de route mais plus j'avance et plus la route devient fluide , moins de circulation, les rizieres commencent à se dessiner sur fond d'océan et de couché de soleil.. je le sens bien ce coup la.

Je trouve le finalement le ptit chemin qui mène a Balian beach et au bout de 400m, un petit coin de paradis m'attend, une route, quelques bungalows et au bout une plage isolée où quelques surfeurs profitent de formidables breaks ( oui je parle le surfeur !!! ), je me fait accoster par une gentille maminette ( décidement j'ai la côte avec les mamies balinaises ) qui me propose une chambre, bon ca coute rien d'aller voir, et la pour 8 euro je trouve un endroit douillet et propre et à 20m de la plage.

 

DSC05738

 

Une fois installé je descend de quelques mètres sur la route et tombe sur un formidable petit bar/restaurant où je m'installe pour lire "into the wild" tout en écoutant l'album de jack jonhson qui passe en fond musical ( ptite pensée a l'australie mais à l'heure ou j'écris ces lignes c'est la 3eme fois que tourne le cd, je veux bien qu'il y ait que des australiens mais bon... ). Bref voila le Bali que je recherchais depuis mon arrivée.

 

 DSC05739

 

DSC05741

 

Je me cale profite du bruit des vagues et bois 2 bieres en pensant à une citation de into the wild : "le bonheur ne vaut que si il est partagé" ( oui je devient phylosophe) mais bon je suis pas mal quand même !!! je pense que je vais rester un peu plus longtemps que prévu et voir si y'a moyen de surfer demain.  

 

PS: désolé pour les nombreuses fautes d'orthographes et de frappes mais ce connard de Loïc n'étant plus la pour me corriger.....

Et pour reprendre une des premieres expression du voyage : PURA VIDA

 

les commentaires de Loïc:

- avec la magie d'internet ce connard de Loïc sera toujours là pour corriger le maximum de fautes, au fait mon prénom y a un tréma, ca se fait avec "shift+circonflexe" ensuite le "i"...

- heureusement que j ai plus tenu le coup pour passer la frontière sinon on ratait l avion

- repose en paix Pourrix, on t oubliera pas

Repost 0

Présentation

  • : Le blog des Patachons
  • Le blog des Patachons
  • : 2 potes / 12 mois / 3 continents / 15 pays ... a la découverte de l'amérique du sud, de l'Océanie et de l'Asie.
  • Contact

le monde est un livre et ceux qui ne voyage pas n'en lisent qu'une page

Recherche

les patachons : djé et loic

ou comment réfléchir a l'organisation d'une telle entreprise

Archives

Qu'est ce qu'un patachon ??

"La patache, conduite par le patachon, était la très inconfortable diligence des pauvres au XIXe siècle"..... mouais ca doit pas etre pour ca !!

"De par son métier, son conducteur était réputé pour être toujours par monts et par vaux, buvant sans modération à chacune des tavernes où il s'arrêtait. Il menait donc une vie à la fois déréglée et agitée"....... ha ben voila on y est !!!