Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 21:09

23/07/12


Pour intro ( et c'est pas pour nous la péter ) mais ce treck on la bouffé !! c'est simple tout les temps annoncé par le guide on les divisé en 2 ou 2,5 ( voir en 5 pour une partie !! ) bref 2 ans que Bryan est guide sur ce treck et il nous la dit et redit : il n'as jamais eu un groupe aussi rapide !!! tu m'étonne avec 25 d'hémoglobine on était chaud et c'est pas ces blaireaux de canadiens qui diront le contraire ( j'y reviendrais )


Mais qu'est ce que ce fameux treck?? un peu d'histoire ( source lonely planet ):

"Chaque année, plusieurs milliers de voyageurs sac a dos effectuent cette randonnée de 4 jours ( putain ca on a vu !! ), la plus célèbre d'Amérique du Sud. Bien que la distance ne soit que de 46km, le chemin tracé par les Incas entre la vallée Sacrée et Machu Picchu serpente entre les montagnes et franchis 3 cols élevés, ce qui lui a valu le surnom " d'Inca trial" ( "l'épreuve de l'inca", et non le "chemin de l'inca"; Inca Trail ). La vue spectaculaire sur les sommets enneigés, les petits hameaux ou paissent les lamas, la forêt de nuages où croissent les orchidées et la découverte des ruines blottis sur les falaises font de ce treck une expérience inoubliable. Seul bémol : vous n'aurez pas un instant de solitude pour en profiter pleinement"


6h : le chauffeur vient nous prendre, puis on récup une australienne ( yeahhh ), un américains ( mouais..),nos 5 porteurs et 2 cuistos.

Au passage on achete de la feuille de coca ( c'est un peu écoeurant a mâcher et t'en a pleins les dents après)

10h : On arrive au départ et la c'est l'halu !! c'est blindé de monde, c'est hyper carré et organisé bref rien n'est l'essai au hazard et a l'aventure, le treck acceuil 500 personnes/jour sur les 4 jours, du coup sur notre cession on été 125, porteurs compris, je rapel que le treck précedent a Santa Cruz on était 6... mais bon, on a payé 400euro autant en profiter.

 

DSC02539

 

On marche 2h, vraiment facile pour nous qui somme aclimaté ( altitude 2200m ) mais l'américain ( au final fort sympathique ) et surtout l'australienne peine un peu ( j'aurais du lui prendre son sac tiens ;) )

Sur cette premiere partie, on traverse des ptits "village" mais mode touriste ou l'on peut acheté toute sorte de chose ( boissons bouffe etc.. ) pas très root tout ca !!

 

 

DSC02545

 

DSC02556

 

A la premiere halte, on est encore une fois surpris, les porteurs on monté une tente pour qu'on déjeune, tout les groupes sont aussi arrêté, y'a des toilettes, du monde de partout.. on se croirait a un camping a La Baule !!

Par contre rien a redire la bouffe est bonne et variée et le restera pdt ces 4 jours ca nous change des nouilles et du riz de Santa Cruz.

 

DSC02547

 

A 14h on repart, on torche la fin de cette journée en 2 fois moins de temps que ce qu'a avait annoncé le guide..

Le camp est établi a 2750m au milieu du hameau Wayllabamba, derriere nous se dresse le somptueux sommet enneigé du Nevado Veronica ( 5750m )

 

DSC02542

 

Bryan le ricain nous fait le soroche ( mal des montagnes) , on lui file du bi prof et du doliprane ( au besoin des corticoides ) après a voir vomi tout ce qui pouvez ca va mieux le lendemain.

Bryan le guide nous fait le topo sur le journée de demain, il dit que c'est la plus dure que certains font demi tours etc... Il arrive a convaincre l'autre bryan et sherry ( l'australienne ) de prendre un porteur pour la journée et l'ascension du col... mouais


24/07/12


A 5h30 on nous apporte un thé au coca dans la tente, putain c'est le 4 étoiles, a 6h ptit dej et départ a 6h30 ( a santa cruz les feignasse qu'on était parté a 9-10h )

Bon l'ascension du col a été d'une simplicité !! 5h30 de temps annoncé par le guide , on a mis 2H30 ( sans compter les nombreuses pauses ) !!! le pire étant la derniere partis annoncé a 2h, on la fera en 48min avec nico. Mais revenons un peu en arrière !! les premiers km on marche tranquillou on sait qu'en altitude faut y aller a son rythme puis la un couple de canadien nous dépasse limite en nous bousculant style " laissez passer on est trop bouillant" un physique de militaire pour le mec et de connasse pour la meuf, 4m de haut a eux deux.. On continu l'ascension une allure correcte et dans la derniere partie ( vers 4000m ) jusqu'au col on les redépasse facilement et on prendra plaisir a les voir en chier et a s'arrêter tout les 5m a bout de souffle, tandis que nous on est deja perché au sommet du col depuis plus de 30min en fumant une ptite clope.. c'est bon on a trouvé nos têtes de turcs pour le reste du treck

 

DSC02595

 

DSC02607

 

DSC02627

 

DSC02635

 

On prend le temps de prendre beaucoup de photos, de boire une ptite biere.. il est assez tôt genre 11h du mat, maintenant c'est que de la descente d'escalier annoncé pour 1h30.... nico et moi on se la fait en courant on mettra un peine plus de 20min et loic 40min ( tout en dépassant les canadiens qui en chie encore hahahaha ( rire démoniaque ) )

Bref il est 11h30 la fin de la "dure journée" est fini, on est les 1er sur le site, nos porteurs ne sont pas encore la... aprem carte, glande, sieste.. finalement on aurait pu partir a 12h et faire la grasse mat !!

 

DSC02614


25/07/12


Au petit matin rebelote avec le thé dans la tente etc... c'est la journée est la plus longue ( 16km ) et aussi la plus culturel ( et celle ou il y'a le plus d'escalier !!! )

On démarre tranquil par une ascension de col, 400m de D+, tout le monde suit bien.

Après ca on visite quelques ruines puis on suit un superbe chemin inca sur plusieurs km jusqu'a un 3eme col

Alors il faut savoir que jusqu'au 1er col le chemin inca a était détruits par les incas eux même suite a l'avancé des espagnoles. Du coup cette partie après le col est un vrai régal, le chemin, a flanc de montagne, est tout simplement magnifique et de plus très facile.

 

DSC02639

 

DSC02652

 

 

 

Pour la redescente vers le camp de base n°3 on se tape 3000 marches inca !!!! les genoux on beaucoup piqués....

J'ai essayé de les compter je me suis arrêté a 517...

 

DSC02695

 

On arrive a de nouvelles ruines ( des terrasses agricoles ) puis 2km plus loin on se retrouve au camp.

Le guide nous ammène a des ruines ( ... encore !! ) celles ci sont vraiment bien, c'est un ancien palace, il n'y a personne sur le site ( puisque je vous disez qu'on était toujours les premiers ) a part des lamas.

 

DSC02722

 

Le soir grand moment moi et nico, on se lance ds les douche péruvienne sur le camp.. sale froide etc.. mais bon on avait dit quoi?? on avait dit le pérou c'est fou !!

Après le repas on a le droit a "la cérémonie des pourboire" ( sisi ), en gros le guide réuni les porteurs et les cuistots pour un au revoir, on leur dit un ptit mots on leur file les pourliches et on prend la photo.. on est un peu mal a l'aise car ca sens vraiment le "truc surfait" et nous les garcons, courageux comme tout, on l'aise marilyne parler !! et c'est lolo qui file la thune !!

Après ca le guide nous brief pour demain et il nous explique que ca vas être une compet..

Donc voila en gros comment se passe la derniere journée pour aller au Machu Picchu.

Le check point ouvre a 5h30 du mat, les groupes partent toutes les 3min environ et il y'a a peu près 9km pour atteindre le Machu ( 6km pour les portes du soleil ( surplomb du Machu ) et 3km pour aller sur le site. Donc pour être dans les 1er il faut être le 1er au check point avant qu'il ouvre soit a 3h30 du mat !!!! et attendre l'ouverture.. c'est un peu l'allu !! bref au lit demain c'est a 3h qu'on se lève et on compte bien être les 1er sur le site !!!

 

DSC02741

 

DSC02742


26/07/12


3h : petit dej expesse

3h30 : on est devant le check point, y'a un 2 gars qui sont devant nous... bon ca devrait aller

S'en suis une longue attente dans le noir et le froid, on s'occupe comme on peux ( on se lave les dents, on écrit des pancartes dédicases...), au fur et a mesure les groupes arrivent et c'est une longue file d'attente qui se me en place tout le long du sentier. Ha oui les canadiens sont juste après nous..

 

DSC02748

 

5h25: L'ambiance est électrique, tout le monde trépigne, on se croirait a un départ de marathon

5h30 : on est le 2eme groupe a partir, on file a vive allure et au bout de 20min on rattrape les 1er !!! on garde un rythme soutenu et même sherry ( l'australienne ) suit ( on doit lui mettre un

peu la pression je pense )

6h15:après un dernier escalier et une derniere cote on arrive sur une ptite ruine et en dessous de nous il apparait grand majesteux : le Macchu Picchu !!! on est tous fier, cession photos, le jour est deja levé et il nous reste 3km pour arriver sur site... par contre y'a une chose qui nous surprend ( et surtout nous décoit ) en contrebas il y a deja une foule de touristes fraichement descendu des bus !! c'est quoi ce bordel ??!!

 

DSC02757

 

Explication : on ne sait pas pourquoi mais on pensait que en faisant le treck de 4 jours et ses 46km on aurait la chance d'arriver avant toutes les feignasses de touristes et donc de profiter au moins 30min du site sans personnes :: He non pas du tout le site en bas ouvre ses porte a 6h du mat !!! dc on aurait du parcourir les 9km depuis le check point en moins de 30min... soit courir a une vitesse de 18km/h !!! autant dire que la pour le coup on est blazé, car une fois au niveau des ruines, c'est déja archi blindé de monde et on doit faire la queue pour prendre des photos.

De plus les faux treckeurs dans leurs chaussures toute neuves de rando et leur petit camel back dans le dos on tendance a nous énerver, 1000euro d'habit north face et pas un pet de poussiere ni une courbature !!!

Bref ca ne nous empêche pas quand même d'apprécier ce site a sa juste valeure.

2h de visite avec Bryan (et les 2500 autres personnes) plus tard, on convient de se rejoindre dans la vallé pour un dernier verre.

 

DSC02767

 

DSC02784

 

DSC02786

 

 

DSC02788


Alors c'était vraiment bien le Machu mais franchement on ne s'attendait pas a ce que ca soit dysneyland a ce point. Du coup on vas faire les fines bouches mais ce n'est pas l'endroit que l'on a préféré... désolé.

C'est 700m de D- et autant de marche qui nous attende pour redescendre dans la vallée

Au passage je me tort la cheville en voulant faire la course avec un bus a 300m de l'arrivé ( ma mère m'a toujours bien dit de ne pas courir dans les escaliers surtout dans les escaliers péruviens )

12h: dernier verre dans un resto ultra chère ( la le machu et les alentour nous donne vraiment le sentiment d'etre une pompe a fric !! )

L'aprem on la passera avec bryan n°2 et Sherry en attendant le train du soir.

18h45 : le train est blindé de gringos ( tiens les candiens sont dans notre rame ), apres 3h on arrive en ville et on se tape encore 1h30 de collectivo.

23h: enfin au BP, on est claqué, demain les autres filent a Ariquepa, plus au sud, moi je descide de rester 3 jours a me reposer a Cusco car j'ai une belle petite entorse de la cheville et il nous reste 10mois de treck et d'ascension !!! On se rejoindra le 30 juillet sur les bords du lac Titicaca !!

Voila au final la conclusion de ce treck est, a mon avis, chère pour ce que c'est ( 400euro c'est la folie pour le Pérou ), trop carré, pas assez l'aventure notre guide s'est même fait enguelé car il suivait pas le sens de la visite !! et marilyne et Nico pareil car il sautait pour prendre des photos.. on est devenu difficile et on le sait !! A ce moment on a un peu hate de quitter le Pérou ( on ne le savait pas encore mais la Bolivie allée être une vrai bouffée d'oxygène , c'est un pays formidable et ses habitant son bien plus acceuillants et avenants que les péruviens ).

De gros bisous a toutes et a tous !!

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog des Patachons
  • Le blog des Patachons
  • : 2 potes / 12 mois / 3 continents / 15 pays ... a la découverte de l'amérique du sud, de l'Océanie et de l'Asie.
  • Contact

le monde est un livre et ceux qui ne voyage pas n'en lisent qu'une page

Recherche

les patachons : djé et loic

ou comment réfléchir a l'organisation d'une telle entreprise

Archives

Qu'est ce qu'un patachon ??

"La patache, conduite par le patachon, était la très inconfortable diligence des pauvres au XIXe siècle"..... mouais ca doit pas etre pour ca !!

"De par son métier, son conducteur était réputé pour être toujours par monts et par vaux, buvant sans modération à chacune des tavernes où il s'arrêtait. Il menait donc une vie à la fois déréglée et agitée"....... ha ben voila on y est !!!