Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 05:51

 

07/01/13


A 7h , nous emparquons dans un ptit bus pour juste 8h de trajet. Une fois en ville on bouffe du pigeon ( ou autre oiseau on ne sait pas trop ) puis trouvons une guess house a 5usd la nuit.. après réflexion on se dit que ca risque de pas trop plaire a nos compagnons de voyage qui nous rejoignent demain ( en effet "la salle de bain" tu peux pisser, prendre ta douche et te laver les dents en même temps tout en t'amusant des cafard qui cours un peu partout ). On leur trouve un ptit hotel plus sympa tenu par le neveu du 1er ministre ( naissance du fameux " putain les gars vous déconnez la ca craint" d'alex ). L'aprem on tombe sur un ptit salon de massage thai.. nos lombaires s'en souviennent encore!!! Le soir on tape la discut avec 3 francais en voyage tout en vidant quelques pichet de bières.

 

DSC06988

 

DSC06990

 

DSC06993

 

DSC06995

 

DSC06996

 

DSC06997

 

DSC06999

 

DSC07000

                                           papinou et maminette de la guesthouse qui dorme sur un lit en bois........

 

 

08/01/13


Ce matin je loue un scoot, loic étant malade, je pars donc seul m'aventurer dans la campagne cambodgienne, il fait beau, les villagois sont souriant.. je suis bien.. tellement bien que j'en ai oublié de mettre de l'essence et tombe en rade au milieu de nul part !! cela n'aurait pas était un probleme si le clapé du reservoir n'était pas péter, il m'est donc impossible d'en remettre... apres avoir poussé le scoot dans des chemins sablonneux et par 40 degrées ( au moins ca amuse les paysans ), un jeune homme me propose son aide, il m'ouvre le réservoir avec une cuillere et vas me chercher de l'essence... descidement je kiff ce pays !!

 

DSC07002

 

DSC07004

 

DSC07006

 

DSC07008

 

DSC07010

 

DSC07012

 

DSC07015

 

DSC07023

 

DSC07024

 

DSC07025

 

 

 

Aprés cette petite mésaventure, je recup mon patachon et nous traversons un pont assez typique fait de bamboo qui est démonté chaque année a la saison des pluie pour être remonté l'année suivante.

Après une bonne ballade de 2h sur une ile, nous finissons a prendre des bieres avec stéphane, un francais qui est venu voir sa fille qui fait une mission de bénévole dans un orphelinat. Un BBQ et plusieurs bieres plus tard ( tout ca bien sur au bord du Mékong ), il est temps pour nous de rentrer... pas évident le pont en bamboo de nuit...

 

DSC07036

 

DSC07061

 

DSC07054

 

DSC07068

 

DSC07072

 

DSC07076

 

DSC07079

 

On passe a l'hotel des gars, seul toz est reveillé, ils sont arrivés dans la journée et on fait du scoot eux aussi, on s'est loupé de peu.

Le plan est de prendre un bus pour Semonorom encore plus a l'est demain a 12h.

 

DSC07080

 

Repost 0
1 mars 2013 5 01 /03 /mars /2013 05:39

 

22/02/12

Il est temps de dire adieu à la France ( une nouvelle fois ) pour m'envoler rejoindre mon acolyte en Thailande, une énorme pensée aux personnes que je n'ai pas eu le temps de voir, on se remet ca cette été !. Je prends l'avion dans la foulée de ma nuit de travail. Une super idée mine de rien car le vol Paris/Bangkok de 10h, j'ai rien vu passer. Même pas le décollage d'ailleurs vu que je dormais déjà. Je me reveille pour la bouffe puis me rendors, me reveil 3h plus tard pour grignoter, me rendors.... puis me reveille pour le p'tit dej' et me voilà déjà en Asie... Parfait !!!

 

DSC07783

 

DSC07788

 

DSC07790

 

23/02/12

Une fois à l'auberge, je retrouve Cynthia en panique.. Cynthia est une amie calédonienne qui va patachonner 2 semaines avec nous, elle est arrivée hier et devait se faire acceuillir par Loïc.. ils ne se sont jamais trouvés !! Lucile ( une amie de Loic qui elle patachonnera 2 mois ) doit aussi être dans les murs, elle est dans la même chambre que Cynthia d'ailleurs.. mais elles ne se connaissent pas et ne font donc pas le lien commun : NOUS !

Moi la question que je me pose est où est ce connard de Loïc ?? la réponse est simple il est dans un autre dortoir, a passé la soirée a picoler avec Lucile sans se rendre compte que Cynthia était là aussi ( ils se connaissent de la NC ) ... on peut pas rentrer un mois sans que ca soit de suite le bordel :)

Finalement à 10H30 le groupe est réuni. Enfin il en manque encore 2, Sylvain puis Julie, 2 amis à Cynthia qui passeront eux aussi 2 semaines en notre compagnie.. les chanceux j'ai envie de dire.

Pour détendre tout ce petit monde, rien ne vaut une session massage. Le 1er salon ne pouvant prendre que les 2 filles, Loïc et moi nous retrouvons dans un autre à refuser "l'extra" des masseuses.. on veut juste un massage et en plus on a pas le budget pour ca lol.

Dans la soirée, Julie ( une amie de France de Cynthia ) nous rejoind en provenance directe de Metz.. une meuf du Nord.. ca promet. Bref quelque pichets de bières et on file s'enfiler des shooters de vodka dans un bar de glace. Le concept est simple: 500 bath, une piece a -5° tout en glace ( même les verres ) , 20min, shoot à volonté.. on est refait là. Tellement que on finira la soirée à 6h du mat, après avoir enchainé les bukets de vodka/red bull tout en dégustant des scorpions à Kao san road ( la fameuse rue de notre jour de l'an ). Welcome to Bangkok.

 

DSC07802

 

DSC07803

 

DSC07810

 

DSC07816

 

DSC07822

 

DSC07823

 

DSC07839

 

DSC07847

 

DSC07848

 

DSC07851

 

DSC07857

 

DSC07880

 

DSC07881

 

24/02/13

Une fois remis de notre gueule de bois..à 13h donc, Loïc moi et Lucile allons visiter le Palais royal tandis que les autres vont faire du shooping au MBK. Pas de bol vu que l'on a un peu trainé le Palais est fermé, on se rabat donc sur le Wat Pho, un joli temple où crêche un Big Bouddha allongé. 46m de long et 15m de hauteur, elle impressionne la bête.

 

100 6524

 

100 6547

 

100 6552

 

100 6565

 

100 6568

 

100 6572

 

100 6576

 

100 6575

 

100 6583

 

DSC07890

 

Bon nous les temples ca nous saoule mais bon, on fait plaisir à Lucile qui sort de sa campagne Mandolocienne et qui, à part la siagne en crue, n'a jamais vu grand chose d'extraordinaire. Oui on est des connards et alors?

1h de visite puis 1h de massage de pieds. On est bon là sur le ratio !! Le soir c'est soft, en plus la soirée nous a couté 3jours de budget ;)

 

100 6589

 

100 6595

 

100 6603

 

25/02/13

Cynthia tient absolument à visiter un "floating market" comprenez un marché flottant. Bon moi et Loïc on voit le tableaux d'ici : de l'eau et des touristes. Mais y paraît que ca fait partie des visites à faire en Thailande.. ma foi allons y.

Ca commence mal car on a booké au BP, et on devait être à 6h45 dans le hall... à 7h on nous sort du lit pour se faire engueuler par le chauffeur. Il sait pas à qui il parle lui je crois. Surtout que les 5 autres personnes que l'on a fait attendre pendant 25min n'on pas l'air de trop mal le prendre. Bref 1h30 de route plus tard ( ca on nous l'avait caché ), nous voila au milieu, et je vous le donne en mille, de la flotte et des touristes. On a déjà payé 700 bath et là pour faire le tour de barque dans les canaux il faut aligner 150 de plus. Inutile de dire que l'on s'est contenté de nos pieds.

 

DSC07902

 

DSC07914

 

DSC07918

 

DSC07922

 

DSC07923

 

Mais ne crachons pas dans la soupe, bien que ULTRA cliché et touristique l'endroit ne manque pas de charme. Et la courte visite de 1h passera finalement très bien. ( enfin c'est ce qu'on a dit à Cynthia pour pas la vexer.. ).

 

DSC07919

 

DSC07927

 

DSC07929

 

DSC07937

 

Le soir, c'est 14h de train qui nous attendent pour aller à Chiang Mai 17h en fait mais ca on ne le sait pas encore... bien que pour l'avoir déja vécu je m'en doute un peu.. mais je préfère garder ca pour moi ), et comme les couchettes sont pleines (tu parles pas comme ca d'Alex et Maryline) on se contentera de la seconde classe fauteuil ( on voulait la 3eme avec Loïc mais bon on pense que les autres ne sont pas encore prêts, on ne veut surtout pas un nouvel épisode comme avec Franck et Toz au Cambodge.. la patachonnade ca se travaille au fur et a mesure ). Quelques bières nous rendront le voyage plus agréable. Les mecs finiront par dormir en 3eme classe ( banquettes ultra dures mais moyen de s'allonger.. enfin pas trop pour éviter les escarres ) et laisseront la place aux filles pour qu'elles puissent passer une nuit agréable. Après on ira dire qu'on est des goujas. ( la preuve en image ci dessous ).

 

DSC07940

 

DSC07948

 

DSC07951

 

DSC07954

 

DSC07957

 

DSC07960

 

DSC07961

 

DSC07963

 

DSC07967

 

DSC07978

 

DSC07980

 

DSC07981

 

 

 

                                  Notre dernier jeu en date pour emmerder notre compagnons de voyage....

Repost 0
14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 03:44

 

DSC06943

 

 

04/02/13

   
Il nous faut remonter vers le nord, on souhaite aller à la ville de Siem Reap, porte d'entrée des fameux temples d'Angkor. Pour se faire 2 choix s'offrent à nous, soit le bus ( 4h et 8dollars ), soit la remontée des chenaux du pays en bateau ( 9h et 19dollars). On choisi le bateau car il parait que la traversée des villages flottants dans la campagne cambodgienne vaut le détour.

Encore une fois nous devons nous lever relativement tôt et, de ce fait, nous cumulons des heures de sommeil en retard ( cela aura son importance plus tard dans la journée ).

Tout le monde est debout et nous arrivons au "bateau" pour 7h du mat. Bon le bateau c'est une sorte de grande barque à moteur où sont entassées près de 40 personnes ! Nous nous installons donc sur le toit histoire d'être plus a l'aise.

Vers 11h le soleil cogne à mort, il doit pas faire loin des 40 degrés ressentis.

 

DSC06639

 

DSC06642

 

DSC06652

 

DSC06664

 

DSC06668

 

DSC06669

 

DSC06671

 

DSC06672

 

DSC06675

 

DSC06691

 

DSC06697

 

DSC06699

 

Après cette traversée éprouvante le calvaire n'est pas fini, à quai une horde de chauffeurs de tuk tuk nous agressent pour nous ammener dans divers guesthouse, imaginez vous venez de passer 9h sur le toit d'un bateau en plein cagnard, et à peine le pieds posé sur la terre ferme vous vous retrouvez à négocier avec plus de 30 gars qui font tout pour vous mettre dans leurs tuk tuk. Christophe et Franck, qui ne sont pas vraiment habitués, commencent à mal le vivre.

On en choppe 2 et je leur file l'adresse de la guesthouse où j'ai réservé des dortoirs à 2 dollars la nuits.

Une fois là bas, ils ont pas ma réservation, bref après 10min de parlementation, je crois comprendre que l'on nous refile des chambres particulières.... j'avais rien compris !!

Franck et Alex héritent au "pierre-feuille-ciseaux" de la chambre à 2 lits ( une charmante room tout en osier qui pourtant ne sera pas du tout du goût de Franck ) et moi, Loïc et Christophe des dortoirs "khmers"... bon ce FAMEUX dortoir... 30 matelas posés par terre sous le toit d'un des batiments ( la guesthouse est immense ), je dois avouer que même Loic et moi trouvons l'endroit roots, donc pour Christophe c'est le pompon, la goutte qui fait déborder le vase !! Hors de question qu'il reste là ! Les esprits s'échauffent un peu entre les gars et moi. Puis je comprends que là c'est vrai quand t'es pas habitué, c'est pas facile, il est vrai que on a démarré fort dans le style patachon mais c'est le début pour eux et ils faut qu'ils s'y habituent ( chose qu'ils feront d'ailleurs parfaitement tout le reste du séjour..), entre la fatigue, les insolations, le voyage et là, le dortoir... l'ambiance est un peu électrique ( Christophe nous fera même un ptit malaise vite réglé par une bonne douche froide et un peu d'atarax ;) ), la solution est simple, du coup Franck et Christophe trouvent une autre chambre ( dans un 4 étoiles ), et moi et Loïc installons un 3eme matelas dans la chambre de 2 ( oui parce que bon quand même on est pas cons on allait pas rester dans le dortoir si on avait une meilleure solution ). On a tous besoin de repos, et le soir nous nous rejoingnons aux bar de notre guesthouse pour quelques verres et c'est incroyable comme un saut dans la piscine et une chambre dans un 4 étoiles ont pu redonner des couleurs et le sourire à nos 2 compagnons ( on avoue on les jalouse un peu ). Mais il faut bien comprendre qu'après 8 mois de voyage, entre une nuit à 2usd et une à 30usd, le choix est vite fait.

Demain on décide à l'unanimité de faire un day off, c'est a dire qu'on prévoit rien et chacun fait ce qu'il a envie. On a tous besoin de recharger un peu les batteries.

 

DSC06708

 

05/02/13


Ben.. DAY OFF !!! ( bières, pizza, internet, glande et piscine )

 

06/02/13

 

Les temples d’Angkor sont une de ces destinations qu’il faut avoir faites dans sa vie. Majestueux, mystérieux, grandioses, époustouflants, intriguants, sauvages… Bidons, ouais... (Lonely Planet / L.Barbier )

 

5h : départ en tuk tuk pour une journée sur le site de Angkor, au programme des temples, des temples et des temples.

On commence par le levé de soleil sur le..... bon pas de soleil mais beaucoup d'enfants qui nous "harcèlent" pour leur acheter des truc une fois que Loïc a eu la merveilleuse idée de prendre une flûte ( qui depuis doit etre dans son cul d'ailleurs )

Allez un peu d'histoire : âme du royaume khmer, les temples d'Angkor, dont la plupart symbolise le mont Meru, montagne mythique considérée comme l'axe du monde et la demeure des dieux dans la tradition hindoue, sont la fierté nationale pour les cambodgiens. Tous y viennent en pélérinage, et les visiteurs étrangers affluent pour admirer leur somptueuse beauté. Pres de 300 temples ont été construits dans la région.

Tout d’abord « Angkor » signifie capitale en Khmer (les Khmers constituent plus de 90% de la population), et peut désigner une période dans le temps (du IXe siècle jusqu’au début XIVème siècle). Véritablement, Angkor est à la fois les deux : la plus glorieuse capitale du royaume des Khmers pendant plus de 500 ans. A son apogée la cité comptait 1 million d'habitants alors que Londres à la même époque en comptait 50 000....

 

DSC06709

 

DSC06715

 

DSC06719

 

DSC06724

 

DSC06725

 

DSC06735

 

DSC06740

 

DSC06748

 

DSC06761

 

DSC06778

 

 

 

DSC06790

 

DSC06794

 

DSC06801

 

DSC06802

 

DSC06814

 

DSC06827

 

DSC06837

 

DSC06839

 

DSC06841

 

DSC06848

 

Le temple du Bayon « la montagne magique », est un autre temple majeur. Cette immense pyramide à trois niveaux, avec ses 54 tours représentant les 54 provinces du royaume Khmer, et ses 216 immenses visages paisibles et souriants, est véritablement intriguant.

La visite se faisant au travers des dédales, multiples petits passages et terrasses, on y  découvre les trésors de ce temple, qui est riche en visages géants et en magnifiques bas-reliefs, au fur et à mesure de notre progression, laissant une agréable impression à la fois de fascination et de mystère.

 

 DSC06871

 

  DSC06879

 

DSC06881

 

DSC06887

 

DSC06889

 

DSC06891

 

DSC06894

 

On finit cette journée par le fameux Angkor Vat.

Le temple d’Angkor Vat reste la pièce maîtresse au niveau des temples du parc d’Angkor. C’est aussi le temple le plus connu, le plus grand et le plus majestueux, celui que l’on retrouve en photo un peu partout pour illustrer le Cambodge. On retrouve aussi les 3 des 5 tours sur le drapeau Cambodgien, symbole d’une nation et d’un peuple et c’est aussi celui qui fait le plus rêver dans l’imaginaire du futur voyageur.

 

DSC06908

 

DSC06909

 

DSC06912

 

DSC06916

 

DSC06927

 

DSC06928

 

DSC06933

 

DSC06940

 

DSC06947

 

DSC06952

 

DSC06954

 

DSC06956

 

DSC06957

 

Les mecs esquiveront la secu est squatterons à la fermeture de nuit pour se la jouer Lara croft ( j'aurais pu dire Indiana jones mais c'est moi ca ).

 

DSC06970

 

Alors dans le guide il est dit que passer une seule journée aux temples relève du sacrilège...  bon on pense qu'ils exagèrent un peu, sérieux on aurait pas fait un 2eme jour comme ca, la vieille pierre ( tu parles pas comme ca d'Audrey ) ca va un moment mais à moins d'être archéologue ou templophile, pas besoin d'y passer une semaine, en une journée on va dire que t'as vu l'essentiel pour un touriste lambda. Puis c'est pas donné non plus à 20 dollars la journée..

Demain nous nous séparons, nous partons moi et Loïc avec 24h d'avance sur notre équipe pour tater un peu le terrain plus à l'est tandis que eux se régaleront à faire du quad ( vous l'aurez compris moi et lolo on a pas le budget !! )

Siem reap c'était sympa mais encore beaucoup trop touristique pour nous !!

Ce soir c'est happy soirée ;)

 

 

 

 

 

 

Repost 0
7 février 2013 4 07 /02 /février /2013 03:41

Bon... Pour ceux qui seraient arrivés tard, et qui auraient du mal à comprendre qui est qui, il est temps de faire un petit récapitulatif des différents membres
de la patachonnade qui ont patachonné avec nous (les patachons). Je sais, on dirait du langage de schtroumpf mais pas de soucis vous allez patachonner très vite...

1- Les Patachons de base

1-1 Djé, alias El Connardo de la Pampa.DSC01952.JPG

Plus besoin de le présenter, il écrit la plupart des articles du blogs, l'instigateur de la patachonnade, le Patachon personnifié, le gars qui se prend en photo de dos
parce que de face il ressemble à rien... Doué pour tout ce qui est physique, endurant comme une cannete de Red Bull et marrant comme un Carambar, affronte les montagnes
comme un parisien affronte le périph', en cumulant les monts Kinabalu, Chiripo, Pinchincha, Cotopaxi, Vallunaraju, Huayna Potosi et le Gunung Anung ca fait quand même
plus de 33000 mètres de hauteur cumulée ( pour 4,5 km de longueur de clopes cumulées, c'est pas mal ! ). Est devenu infirmier grâce à moi (ma bonne idée...) ce qui lui
a évité une pénible et dangeureuse carrière de ninja, son deuxième choix après le lycée. A le passeport le plus tamponné du groupe et évidement ne compte pas s'arrêter
là... Prochaine étape le Bengladesh.

 

 

 

 

 

 

1-2 Loïc alias Tarlouze DSC06637.JPG
 
-Viens Loïc on fait ca !
-Putin ca al'air dangeureux quand même...
-Tarlouze.

 Un exemple de dialogue devenu classique entre Djé et moi. Moi, c'est Loïc, celui qui a eu un bruit de biscotte dans le cerveau quand il a entendu par hasard : "Djé
va faire le tour du monde dans deux ans". Sur les photos c'est moi qui rame derrière tout rouge, en train d'essayer de pas mourir, parce que le côté physique j'avais
jamais vraiment essayé, et une des choses que j'ai apprise pendant le TDM c'est que les muscles ca pique. Mais j'ai egalement appris à me dépasser et même à arriver
au bout de mes limites au Cotopaxi. Bref, on va dire que je suis plus cérébral...
Je m'occupe des articles farfelus du blog comme celui-là et les mauvaises versions, ca me fait rire, je pense même que c'est mon occupation principale dans la vie :
me faire rire et c'est déjà pas mal.

 

 

 

2 La première team, Amérique latine

2-1 Nico alias BaudryDSC03331.JPG

 Le Nico... Le premier à nous rejoindre, en Equateur. Nico c'était celui qui avait l'expérience de l'Amerique latine, qui avait déjà usé ses chaussures de treck
dans la cordillière. Du coup on était rassuré avec Djé vu qu'on parle pas espagnol...
"Ok Nico vas-y demande pour aller au centre.
- Heuuuu dondé es heuuuuuuuuuuuuu la centro villa dé heuuuuuu por vous plaît ?"
Bref on attendra Maryline pour communiquer.  Nico son point fort c'est le VTT, il est né avec un vélo entre les jambes, souvenir douloureux pour sa mère,
unique pour la sage femme. Nico aura patachonné 2 mois avec nous à travers l'Equateur, le Perou, la Bolivie, avant de retourner en Nouvelle-Caledonie où il est
également infirmier car fumer des clopes même 8 heures par jour, c'est pas un métier...

 

 

 

 

 

DSC02843.JPG2-2 Maryline alias tellement de choses qu'il faut pas parler d'elle comme ca que je vais pas faire la liste


Maryline, la patachonne qui a bien mérité ses galons, tant elle nous a supporté Djé, Nico et moi ! D'un calme naturel elle a largement contribué à l'équilibre du
groupe, voyageuse chevronnée qui parle espagnol ( ouf on est sauvé ! ), marcheuse endurante, elle fut tout sauf la nana relou qu'on aurait pas voulu avec nous !
Elle a d'ailleurs plus patachonné que nous en Argentine, et du coup comme on était jaloux on ne mettait plus "j'aime" sur ces photos facebook.
De plus étant à l'origine du fameux "tu parles pas comme ca de Maryline" elle continue à voyager avec nous ; son prénom se trouvant dans au moins trois vannes par jour.
Le principe est simple, deux exemples suffiront :
-Putin faut se trimballer notre poubelle pendant les quatre jours de treck ! -tu parles pas comme ca de Maryline !
-La patate est trop cuite... -tu parles pas comme ca de Maryline
Bref souvent très con et utilisée à tort et à travers, ca restera LA vanne du TDM !

 

 

 

 

 



2-3 Guillaume alias Copernicteam-9926.JPG


 Alors Guillamue c'est le dulciné de la patate (voir paragraphe précédent), si par là vous comprenez que c'est le chéri de Nico, c'est que vraiment vous faites pas
d'effort... Guillaume, on l'a pas vu longtemps, il était parti trainer un peu en Chine ( pas mal ! ) et puis il s'est dit " hop je vais voir si ma chérie se fait
pas trop maltraîter par les autres abrutis en Bolivie ( Djé, Nico et moi, ca par contre vous aviez compris, hein ? ). Alors, il est resté quand même une bonne semaine,
mais Maryline voulait le garder que pour elle du coup on a passé que quatre jours ensemble dans la pampa, à observer les étoiles pour se rendre compte au final, que le ciel
la nuit c'est pas pareil que le jour parce que les étoiles défilent pas de la même manière. Des bières et deux jours de plus et on aurait pondu la théorie de réunification
de la relativité générale et de la mécanique quantique... tant pis prochaine fois ! ( oui parce qu'on s'est revu en Nouvelle Caledo mais on s'est contenté des bières
et on a mis l'astrophysique de côté...) 

 

 

 

 

 

 



2-4 Alexandra alias Maryline au plurielPA080117.JPG

" C'est chiant de marcher avec deux sacs quand même...
- Tu parles pas comme ca d'Alex et Maryline !"
 

Et ouais, trop facile pour pas la faire ! Trop facile peut être mais pas à la portée de tous, comme en témoigne la vidéo dédicace d'Alex et Maryline à Ushuaïa :
" Hé Maryline ! Hého Maryline !!! T'as vu le paysage, y a des grosses crevasses !
- Hein ? De quoi ? Ah oui ! On fait la blague ! Heu... T 'as dit quoi ?
- Y a des crevasses...
- Roooooh ! Tu parles pas comme comme ca de Djé et Loïc..."
Mouais... Ca sent la répétition quand même... Bon y a eu du progrès après sur Facebook ! Toujours de bonne humeur, ce fut un vrai plaisir de voyager, même pas
longtemps, avec Alex en Argentine qui a vu pingouins et baleines à la tonne ( tu parles pas comme ca de Raph et Guillaume ) avant de retourner voir un autre genre
de pingouins dans son Alsace natale...

 


3 La deuxième team, Asie

3-1 Alex alias ALEEEK !DSC00165.JPG

 Malin comme un singe, espiègle comme une loutre Alex est un pote de 15 ans voir plus, le mec qui un jour s'est dit "Rien à foutre je me casse !" pour aller cueillir
des fruits en Australie, un choix judicieux qui lui a permis d'atteindre la paix intérieure et extérieure, comme en témoigne ses cheveux. Le premier de la deuxième
team à nous rejoindre à Bangkok en attendant les deux autres, il devient patachon au momment où il nous regarde plein de désespoir et lance "putin je me suis réveillé
sur un banc..." Toujours prêt pour l'aventure, il va nous aider Djé et moi à prendre en charge les deux nouveaux, qui pour la première fois vont fouler le sol asiatique.
Les cambodgiens de Sen Monorom ne sont pas prêts d'oublier son passage à moto dans le village, où la poussière n'est toujours pas retombée ! Mention spéciale pour avoir
retrouvé son PC après l avoir oublié dans un bus avec pour seule info ( vérique ! ) l'âge du chauffeur !

 

 

 

 

 

3-2 Christophe alias TozDSC00154.JPG

 "Putin ca m'a gavé !
-Qu'est-ce qui se passe Toz ?
-Putin j'arrive pas a retirer des sous sa mère ! Il me donne un ticket, tiens, regarde"

Première lesson pour Christophe, retirer 380 000 dollars ca marche pas...
Non, putin, serieux, pauvre Toz... Il part de Cannes pour des vacances et il se retrouve avec nous, à faire des heures de bus pourris, à squatter des auberges moisies
à manger des plats douteux, enfiler des kilomètres de treck qui montent secs, on a cru qu'on allait le perdre, mais on l'a pas perdu et c'est ca qui est important !
T'inquiète Chris la farniente à la plage arrive et si t'as survecu à tout ca, tu peux aller partout maintenant ! Ca s'appelle la formation patachon express !
 

 

 

 

 

 

3-3 Franck alias Oh Cousin ! DSC01908.JPG

 Et ouais, il est là le cousin !!! On avait dit quoi ? on avait dit le 27 a Bangkok ! Depuis le temps qu'il voulait se casser vers de nouveaux horizons ! Ca s'est
décidé un soir à la maison avant que je parte et 7 mois plus tard nous y voila, et c'est ca qui est bon ! Après y a un soucis quand même, c'est qu'on lui  avait dit
que c'était pas cher la Thailande, du coup il a prévu 600 dollars pour 3 mois, il a confondu les mois et les semaines...
Sinon son truc, à Franck, c'est de ressentir l'energie des cailloux, concretement ca consisite à prendre un caillou et le regarder intensement et ensuite dire d'un air
convaincu : "Cette pierre est pleine d'energie..." Bon ca a pas trop convaincu Djé qui pouvait plus s'arrêter de rire... Bref, pour toute la famille, ne vous inquietez
pas on va très bien !!!! Après l'Asie il enchainera direct sur l'Australie avec Alex pour une durée indeterminée, esperons d'avance que ca va durer longtemps !

 

 

 

 

4 La troisième team, Asie 2 le retour

4-1 Lucile alias Lulu100 7254

 Il aura fallu un bon bourrage de crâne pour la décider, mais elle venue ! Ah, on en avait promis de l'aventure, et ma foi, boire des mojito, si ça c'est pas de l'aventure ! Bon, on tenait quand même avec Djé à te dire " respect ! " parce que se ballader avec les sacs à dos avec deux bouts d'os qui se promènent dans l'orteil sans râler, fallait le faire ! Finalement le " chat noir + chat noir = chat plus " ca marche qu'avec le scooter... Le voyage n'aura duré qu'un mois pour plein de
petites raisons chiantes, mais au final, les bébés tigres, les apéros, les anecdotes, les rencontres, les soirées, les paysages, bref, les souvenirs, les assedics pourront pas les reprendre ! Règle n°9 : Rien ne nous empêche de rien...   ( sauf les impôts ! ).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4-2 Cynthia alias p'tit chat100 6817


 Quel plaisir de revoir notre p'tit chat ! Rencontre à Paris, revoyure en Nouvelle-Caledonie pendant le TDM, et voilà qu'elle patachonne avec nous pour deux semaines !Le gros problème de Cynthia c est qu'elle est Indonésienne, ce qui certes n'est pas un problème en soi, mais que du coup les gens en Thailande ont tendence à lui demander "How much ?" Le deuxième problème de Cynthia c'est qu'elle se planque dans l'aeroport quand tu la cherches comme un couillon, et du coup c'est toi qui arrive à l'auberge à 23h... Bon vu que la dernière fois c'est nous qui sommes venus en Caledo, ce coup-ci c'est toi qui vient en France !

4-3 Julie alias PetrochkaDSC08125

 A la base, Julie est une amie de Cynthia que nous ne connaissions pas, donc surprise... Et là, première phrase : " Je bois pas de bière ; je suis allergique au gluten " Meeeeeeeeeeeerde ! Elle va être relou... Et ben non... Même pas... Comme quoi, non seulement on peut se tromper, mais en plus des fois c'est une bonne chose !!! Une belle rencontre de plus à mettre sur la liste du TDM, pédagogue, prof de scooter à l'occasion, grande buveuse de Mojito, que des qualités ! Seul bémol, Julie comme beaucoup d'autres est partie bien trop tôt, me laissant seul avec "El connardo della Pampa" qui du coup a recanalisé toute son energie envers moi... N'hésite pas à aller voir mamie à St Raph, on est pas loin !

4-4 Sylvain alias Batman100 6959

 Pourquoi Batman ? Non il n'a pas de cape (ni de Batmobile d'ailleurs ) mais c'est lui aussi un redresseur de torts ! Gare à toi si ton train n'est pas climatisé, si tes draps sont douteux, et ne pense pas même pas servir une omelette trop grasse, malheureux, ou la colère divine s'abattra sur ton royaume ! Ca nous a même donné des idées à Djé et moi, du coup quand le chauffeur de bus a gueulé sur Lulu qui gardait le sac de Batman ( avec le grappin, les Batrang et les photo de Robin sous la douche )on a pas attendu Batman et nous nous sommes érigés en héros, luttant pour la justice telle que nous la concevons, car quand le héros qui te forme c'est Sylvain, toi aussi tu finis par lutter contre les omelettes trop grasses !

 

 

Repost 0
31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 11:33

03/02/13

 

Le réveil un peu difficile ( plus poue certains que d'autres, n'est ce pas Franck? ); Dolla ( nos tuk tuk ) nos attend a 8h devant l'hotel.

Bon le Cambodge je le vois comme ca, 1/3 culturelle avec le visite de temples, 1/3 aventure avec un ptit treck dans la jungle et un 1/3 farniente et fêtes dans le sud au bord des plages.

 

DSC06491

 

DSC00342

 

Ce matin, on commence pa rune virée en Bambo train, une expérience ferroviaire mémorable. Avant ca Franck et Christophe se prennent une claque en pleine gueule quand un enfant de 5ans mendira une bouchée de pain avec comme seul mot "miam miam". Franck est sous le choc mais cela fait partis de l'expérience du voyage, c'est en voyant ce genre de chose qu'on se dit que l'on est des chanceux et que l'on apprécie finalement chaque petites choses ,même anodine ( un bon repas, une douche chaude..), qui sont, pour beaucoup de personnes, des acquis.

Chaque bamboo train se compose d'un plateau en bois long de 3m, entierement recouvert de fine lattes de bamboo posé sur 2 bogies; l'essieu arrière est relié a un moteur essence 6cv par des courroies de ventilateur.

Le génie de ce syteme est que ces "train" circulent dans le 2 sens sur la même ligne de rail; et lorsque que 2 arivent en sens opposé, l'un des trains est rapidement démonté et posé sur le sol a côté des rail spour libérer la voie. Je sais pas sie je suis très clair faut le voir pour le croire !!

C'est un peu touristique mais c'est assez drôle. On fait un AR de 3km avec un vitesse moyenne de 30km/h.

On apprend que dans 2 mois, quand la ligne ferroviaire Phnom Penh-Poipet, sera restauré, le bamboo train disparaitra. Une triste nouvelle quand on sait toutes les personnes que cette activtée fait vivre...

 

DSC06501

 

DSC00335

 

DSC06534

 

DSC00348

 

DSC06536

 

DSC00355

 

Nous faisons ensuite route vers le temple de Banan ou un escalier en pierre de 358 marches grimpe jusqu'a 5 tours qui selon les habitants, aurait inspirait le temple de Angkor Vat ( le plus grand temple du monde ). Son emplacement à flanc de colline offre une vue splendide sur la campagne environnante. C'est ce jour la que découvre la passion de Franck pour les énergies que dégagent les vieilles pierre ( enfin d'après lui moi j'ai pas ressenti grand chose ) exemple : " djé tu vois ces pieds de status, tu sens pas l'énergie??" "( étouffment d'un rire) euhh bof pas trop", il est même persuadé que les rats sont la réincarbation des anciens moines...

 

DSC06497

 

DSC00389

 

DSC06569

 

DSC06573

 

DSC06575

 

DSC06577

 

DSC06583

 

On s'arrête ensuite dans la famille de Dolla où l'on mange des fruits offerts gracieusement.

 

DSC00376

 

DSC06556

 

DSC06537

 

DSC06542

 

Nous visitons ensuite la killing cave, une grotte où était tué de nombreux cambodgiens a l'époque de la terrible révolution khmers rouge ( on en reparlera lors de l'article de notre éprouvante visite de la prison S-21 a Phomn Penh.)

Des gamins on appris des phrases en anglais par coeur et nous "explique" plus ou moins les histoires passés ( "mother an father push down here..." ) sans grand conviction.

En bas de la cave se trouve un amas de cranes.... et oui c'est des vrai ( je me suis approché assez prêt pour voir les impacts de balles..... )

 

DSC06609

 

DSC06613

 

Pause repas et hamac puis on prend un 4x4 pour aller visiter un autres temple qui nous offre une vue magnifique sur la campagne cambodgienne. ( on aurait pu y aller a pieds mais on a un peu la flemme ), les gars sont ravis de triper avec des singes !

 

DSC06596

 

DSC06598

 

DSC06622

 

DSC00455

 

DSC06630

 

DSC06627

 

DSC06626

 

On finira cette superbe journée par la sortie des millions de chauves souris d'une caverne a flan de colline.

Bon ptit resto ( 3 dollars plats et boisson c'est la folie ) et KO technique, demain on pars a Siem reap, porte d'entré des temples d'Angkor. Mais pour ca on traversera le centre du cambodge sur le toit d'un bateau pendant 9h et en plein cagnard pour finir dans un hostel comment dire... de VRAI routard !!. Il vas ya avoir des craquages de nerfs demain... mais on y reviendra...

 

DSC06633 

 

Repost 0
18 janvier 2013 5 18 /01 /janvier /2013 05:57

02/12/12

 

DSC06475

 

Alors cet article est plutot orienté conseils pour les futurs voyageurs qui auront à passer la frontière Thailande/Cambodge par le poste de Aranyaprathet/Poipet. Car croyez le ca n'a pas été une mince affaire. En on est 4 a pas avoir dormis de la nuit ( loic lui n'a dormis que 3h ), et on a encore le reste du jour de l'an dans la gueule, bref quasiment 24h qu'on est debout ( et près de 6l d'alcool en tout genre pour chacun ), si on avait su.....

Un train "lent" part de la gare ferroviaire de Bangkok a 5h55 pour Aranyaprathet ( coût du billet 48 bath, soit a peine de plus de 1euro ! ). 1er conseil soyez vers 5h à la gare pour acheter le billet et si vous voulez avoir une place assise correcte n'attendez pas le dernier moment pour monter dans le train. En effet il est à quai et vous pouvez déjà vous placer une fois le billet en poche ( On est monté a 5h50 on a eu des places de merde )

 

DSC00315

 

DSC06441

 

Une fois cela fait, ben il faudra être patient, n'espérez pas arriver à 11h30 comme indiqué sur le billet mais tablez plutot sur 12h30. Dans le train, de nombreuses vendeuses vous regaleront de brochettes et autres conneries ( flotte, fruits.. ) donc pas besoin de faire de provisions avant. Profitez de ce voyage pour vous caler entre les wagon, fumer votre clope et admirer la campagne Thailandaise sur les marches du train ( la porte étant bien sur ouverte, les normes de secu n'étant pas les mêmes que chez nous ;) ), bref reposez vous car vous aurez besoin de toutes vos forces et d'un mental d'acier une fois arrivés à Aranyaprathet !

 

 DSC06440

 

DSC06449

 

DSC06451

 

DSC06460

 

DSC06462

 

DSC06457

 

DSC06464

 

DSC06447

 

DSC06467

 

P1020077

 

P1020078

 

DSC00319

 

Une fois descendus du train, prenez un tuk tuk ( qui de toute manière vous sautera dessus ), qui vous emmène près du poste frontière et là commence le périple. En effet on vous dépose à ce qui ressemble à une "agence officielle" pour obtenir votre visa, seulement c'est une anarque !! le gars vous fait rentrer vous presse à payer près de 1200bath (40dollars alors que le prix réel est de 20dollars ), ces connards profitent que tout le monde est un peu perdu !! Nous on a ralé disant que ce n'était pas le prix réel etc... bref ne RENTREZ même pas dans ces pseudo agences qui sont côté Thailande, le mec nous a tenté que le prix par internet était moins cher mais que là c'est comme ca etc... bref FUYEZ, même si ils ont l'air convaincant !! marchez tranquilement à la frontière qui est facilement reconnaissable ( y'a une énorme queue et une sorte de grande porte/batiment blanc ), encore une fois du côté thailande ignorez tout les thai qui redoubleront de mythos pour vous faire acheter un visa hors de prix !! faites tamponner votre passeport pour la sortie du territoire, puis vous vous retrouvez dans une sorte de no man's land , à 50m/100m apres la sortie un panneau vous indique une maison sur votre droite ou vous pourrez faire votre visa officiel ( note il vous faut absolument une photo d'identité, ou sinon vous payerez le prix fort pour en avoir une ) , là la police de frontière vous demande 20dollars et 100 bath !! alors les 100 bath on les a payés mais en gros c'est un pot de vin et donc refusez poliment de la payer et dites que le visa c'est juste les 20 dollars ( un couple après nous l'a fait et ils ont eu leurs visas sans problème ). Ha oui vraiment le plus simple est d avoir le billet de 20 dollars ( faire du change à Bangkok !!! ) sinon vous payerez en bath et vous vous ferez enfiler !!! ( le poste des visans se situe juste avant la grande arche d'entré du cambodge : photo ci dessous )

 

DSC06471

 

Une fois que vous avez réussi à déjouer tout ces pièges ce n'est pas fini !!! En effet à notre passage il y a avait une immense file pour pouvoir passer le poste du cambodge, soit une heure d'attente. A ce moment des gars vous proposeront pour 200 bath de prendre vos passeports et d'aller les faire tamponner avant tout le monde, alors ce n'est pas vraiment une arnaque on va dire que c'est un passage VIP pour les plus riches et les plus pressés. En fait une sorte de flic est installé à une sorte de bureau officieux/officiel et s'occupe de tous les gens qui ont payé pour avoir ce droit. A prioiri pas d'embrouille ( même si ca ne respire pas la confiance ) mais faut payer. C'est l'hallu de voir à quel point ils sont tous corrompus !! Pas envie de leur lacher de la thune à ces connards on prèfère faire la queue, après tout la galère et l'attente fait aussi partie du voyage !!

 

DSC06472

 

Vous pensiez que c'était fini ??? He ben non, à la sortie du bureau vous êtes enfin sur le territoire cambodgien, dans la pénible ville de Poipet, et la on vous régule dans une file d'attente qui vous fait prendre la navette gratuite jusqu'à la gare routière d'une compagnie. Soyons francs c'est encore une escroquerie ( le billet étant 2 fois plus cher ) mais vu votre heure d'arrivée, ce sont les seuls bus disponibles pour quitter cet enfer de Poipet !! ( à notre passage le dernier bus " normal" pour Battambang était à 13h35, inutile de dire qu'il est impossible à attraper si vous arrivez par le train du matin de Bangkok )

Bref à moins de vouloir rester une nuit ici ( chose que je vous déconseille vivement ), suivez le move, allez à la gare routière, choppez un ticket pour la ville qui vous interresse ( 10 dollars pour battambang ), on vous dira aussi d'échanger vos bath car le prix est super interressant et qu'ailleurs vous ne pourrez pas etc... pour ma part j'ai échangé 1000bath histoire de d'avoir un peu des riels !! si vous voulez manger, sortez de la gare routière et trouvez une petite vendeuse de brochettes ( 2000 riels l'une ) sinon la pseudo cafet' de la gare vous ponctionnera.

 

DSC06479

 

Voila il ne vous reste plus qu'à attendre le bus, avant ca les gars tous "gentils" qui vous auront dirigé vers cet endroit essayeront de vous gratter un "tips"

Vous avez survécu à ce qu'on a considéré comme le pire passage de frontière de la terre : Félicitations !! le Cambodge n'a strictement rien à voir avec cet endroit maudit !! Vous le découvrirez par vous même !!

Pour notre part notre journée n'est pas finie, car le bus tombe en panne au milieu de la ville et nous devons le pousser pendant 20min avant qu'il ne redémarre.... journée bien loose quoi mais bon on est patachons ou on l'est pas !!

 

DSC06483

 

A 22h on arrive enfin à destination : Battambang ( pour rappel on est parti à 5h du mat de Bangkok ), où à la sortie du bus de nombreux conducteurs de tuk tuk nous attendent pour nous proposer des tours ( oui c'est épuisant après une journée comme ca ), mais si vous croisez DOLLA, un jeune conducteur, faites lui confiance, il nous a fait passer une incroyable journée découverte le lendemain ( 15dollars pour nous 5 ) et de plus est vraiment, vraiment sympa !! son tuk tuk est estampillé " what's the tuk?" ;)

Pas evident tout ca mais le reste du trip au Cambodge ne sera que bonheur....

Bonne chance aux futurs routards !!!

(ps: à priori beaucoup de monde à la frontière car début de la nouvelle année... à voir )

Repost 0
14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 13:05

Du 25/12/12 au 02/12/12

 

Cette session à Bangkok ne fut pas de tout repos, au long du séjour on récupère Franck ( le cousin de Loïc ) ainsi que Alex et Christophe ( 2 potes à Franck ), on est une équipe de 5 mecs lachée dans Bangkok... vous connaissez Very bad trip 2 ?? ( en plus soft quand même )

Bon Bangkok c'est bien mais c'est glauque quand même. Une fois que t'as vu le coté sulfureux ( Nana center, Soi cowboy..), t'as pas envie de t'éterniser ici au milieu de gros pervers bedonnants. On retiendra surtout les 3j passé en compagnie de mon koné/connard ( un mec qui fait tout péter dans la jungle papouasienne ), une formidable journée wake board le 31 ( sérieux j'avais l'impression d'avoir 16 ans ), ainsi qu'un énorme apéro francais ( fromage et vin rouge ) au BP, de nombreuses rencontres, une session bling bling dans les boites branchées de la capitale, un jour de l'an d'anthologie dans la folie de Khao san road, de longues errances à la recherche de matos pour la go pro dans le MBK center ( un immense centre commercial ), une croisière by night le long des berges de Bangkok pour notre dernier soir, et bien sur les éternelles negoc' avec les tuk tuk et autres taxis.

Bref vous l'aurez compris Bangkok c'est génial mais trop de tout tue le tout !! On est plutôt, encore et toujours, à la recherche de quelque chose de plus authentique. Et c'est au Cambodge que l'on finira par touver ca.

 

DSC06221

 

DSC06252

 

 

DSC06233

 

  DSC06262

 

DSC06269

 

 DSC06247

 

DSC06289

 

DSC00129

 

DSC06333 

 

DSC06341

 

DSC00190

 

DSC06374

 

  DSC00201

 

DSC06349

 

DSC06410

 

DSC06420

 

DSC06435

 

Repost 0
5 janvier 2013 6 05 /01 /janvier /2013 09:42

Du 17/12/12 au 19/12/12

 

Après un trajet assez éprouvant ( Denpasar/Kuala lumpur/Phuket avec des avion en retard et donc de longues heures de squatte) nous voila en Thailande, il est 7h du mat' et on essaie déjà de nous la mettre sur le taxi, bon on réussira à payer 300 bath au lieu des 800 demandés...

 

DSC06055

 

Alors Phuket c'est pas vraiment un endroit ou l'on a envie de squatter, des putes, des putes, des bars et des mecs bourrés ca nous branche pas des masses après la sérénité de Bali.

Arrivé au BP à 9h, le mec qui nous ouvre est un vieux irlandais à la gueule de bois et la clope au bec ( on l a réveillé à prioiri ), encore un qui est trop resté ici.

On se loue un scooter et on file en direction du big boudha ou l on gravera notre nom sur une plaque marbre qui finira sur le budha de pukhet.

 

  DSC06062

 

DSC06081

 

Après ca on se tape un délire et on va tirer au calibre 45.

Trop claqués ce soir on glande. Le BP fait aussi pub irlandais et y a la music a balle toute la nuit, ma foi pour 5euro tu peux pas espérer mieux.

 

DSC06092

 

DSC06096

 

Le lendemain on va faire un joli parc national, sérieux on doit être les seules "blancs" de Phuket à faire un endroit pareil. Mais l'endroit est charmant, on remonte un sentier le long de belles cascades sur 2km.

 

 parc national

 

parc national 1

 

parc national 2

 

parc national 3

 

parc national 4

 

Le soir on veut aller voir un combat de boxe thai , on ne trouvera jamais le stade mais par contre on tombe sur un marché de nuit et une fête forraine, une bonne occasion de découvrir la culture thailandaise loin de la furie des plages de Patong ( aussi sur l'ile de Phuket mais rempli de vieux gars et de touristes à la recherche de "happy ending" dans de douteux salons de massages.)

 

DSC06104

 

Mon koné ( un pote de Nouvelle Calédonie ) , m'envoie un message, il est en birmanie et sera sur Bangkok du 21 au 25 décembre, bon le gars le reste de l'année il taf dans le trou du cul de la jungle papouasienne donc ca sera une bonne occaz de le voir avant qu'il se fasse macheter par une tribu papoue pas content qu'il fasse péter la forêt pour construire un pipeline !!.

Avant ca, je tiens a aller absolument a un petit endroit appelé Railay a 3h de route d'ici, il parait que c est un magnifique spot d'escalade.

 

19/12/12

 

Après 3h de bus, on arrive dans la région de Krabi, là encore il nous faire 20km de "taxi" ( en fait un pick up amménagé pour que tu squattes derriere ) puis 20min de long trail ( bateau typique thai ). Et nous voila enfin sur la plage de Ton sai sur la petite péninsule de Railay où les formations karstiques enveloppent la côte telle une immense forteresse calcaire et font de cette endroit un terrain de jeu ultime pour les amateurs d'escalade. De belles plages sablonneuses viennent compléter ce petit coin de paradis.

 

DSC06107

 

DSC06111

 

DSC06115

 

DSC06116

 

DSC06118

 

Et voilà enfin l'endoit que je recherchais !!! une plage de 500m de long, quelques bungalows et bars, des routards et de magnifiques formations rocheuses. On se trouve un ptit bungalow tout roots et on fini à boire des bieres et a discuter avec les gens bien calés dans nos chaises longues en face de la mer. Cette endroit est magique, dommage que l'on ne puisse pas rester plus longtemps mais déjà je me promets de revenir !!

 

 DSC06124

 

DSC06127

 

DSC06128

 

DSC06129

 

DSC06133

 

DSC06136

 

DSC06137

 

DSC06140

 

DSC06141

 

DSC06142

 

DSC06148

 

DSC06142

 

20/12/12

 

Bien que l'on a un peu la gueule de bois ( la soirée fut longue mine de rien ). On se motive à aller faire de la grimpe, et oui j'ai convaincu Loïc !! Bon ok après 2 bieres ca a pas été trop dur : on avait dit quoi?? on avait dit patachons ! !" et " putain t'imagines c'est un des plus beaux spots du monde pour la grimpe, tu peux pas louper ca !!" et autres trucs à la djé et s'était réglé !!

 

DSC06130

 

DSC06154

 

DSC06155

 

DSC06159

 

Une matinée parfaite mais épuisante, on a nos 2 guides bien cools et 3 autres personnes avec nous. Même Loïc prendra du plaisir ( un peu moins quand il se retrouve bloqué à 6m du sol ). En tout cas moi je me régale comme un gosse et j'en suis sur et certain qu'un jour je viendrai genre passer un mois ici pour aprendre la varape !!

L'aprem est donc dédiée à l'oisiveté et aux massages thai ( mdr de voir Loïc se faire marcher dessus par une ptite vieille !! )

 

DSC06164 

 

DSC06177

 

  DSC06179

 

DSC06184

 

DSC06187

 

DSC06193

 

21/12/12

 

Il est déjà temps de quitter ce magnifique endroit. Direction la folie de Bangkok pour 10 jours plein de teufs d'alcool... et ben de teufs et encore d'alcool ma foi !!

 

  DSC06201

 

DSC06206

 

  DSC06207

 

DSC06209

 

Départ a 14h et arrivé a 5h du mat a Bangkok après, entre autre, un bon trajet de 12h en bus ( ca faisait longtemps tiens !! ) . La suite du périple pour bientôt

On vous embrasse fort 

 

Repost 0
18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 05:35

La chanson du voyage, "sur la route", Gerald de Palmas:
"j'étais sur la route, au milieu de sydney
j'ai pas vu la chinoise qui a pilé,
j'étais sur la route auuuuu milieuuuuuh de sydneeeey yeah
si seulement j'avais pas priiiiiis
mille deux cents dollars dans la gueule"

Bref l'anecdote du voyage quoi... Après c'est sur, pour regarder le GPS, les panneaux et devant faut ouvrir son troisième oeil...
Le seul qui a réussi cette prouesse, c'est Tenshinan dans Dragon Ball et c'est le plus bidon après Yamcha et Chaozu. En plus c'estdans un dessin animé et a priori on peut pas le faire dans la vraie vie (notons que voler en envoyant des boules de feu semble ne pas être possible non plus). Donc c'était inéluctable. Supercon et mégabidon, mais inéluctable.

Et là vous vous dites :
"Mais ils étaient pas déjà dans la merde financièrement ces deux balours ?"
Nous sommes allés jusqu'à envisager de changer le nom du blog pour "les patamauvais autour du monde", "nonpaslecampervan.com",
"heuquestcequonfaitmaintenant.blaireau"

Bref, au final on conclura juste nos dialogue par "putin le van..."
"C'est beau comme coin, y a une sacré vue !
- Ouais c'est clair, ca envoie du lourd...
-...putin le van..."

On l'aura eu en bon état pendant 25km, même pas le temps de le prendre en photo, en plus cette andouille qu'on a percuté (autant lui en mettre plein la gueule vu que c était pas sa faute) nous l'a joué j'appelle la police et j ai mal au cou gnagnagna (c'est bon des gens pas bien on en a vu plein ces 8 dernières années tu vas pas nous la faire à l'envers !).

Pour parler d'autres choses, parlons des Australiens, l'Australien de base est un Californien edulcoré, d'ailleurs il n'utilise que des édulcorants, le vrai sucre étant proscrit de son regime car ça donne donne du diabète. Il est en général végétarien, grand, beau gosse,fait du surf, et s'enduit quotidiennement le corps de monoï... Un monoï bio,acheté dans une coopérative du commerce équitable respectueuse  des droits des plantes, bref c'est un connard ! Du coup, l'Australie manque de charme... pas de tags, pas de papiers par terre, tu peux pas t allumer une clope si un enfant est à moins de 45 mètres, tout le monde est sympa et se dit bonjour...chiant...

 Meme leurs animaux sont chiants, t'as le malheur de mettre une photo de koala sur facebook et tu te retrouve avec cinquante notifications disant toutes: "oh que c'est mignoooooooooon !"(oui tout le monde dans ce cas met 10 "o" à mignon), mais hé, ho, moi aussi je suis mignon ok ? Et vous pourriez le dire un peu plus, pltôt que de focaliser sur cette boule de poils débile ! Les kangourous visiblement ne servent à rien d'autre que de tester les pare-buffles des camions et les crocodiles c'est pas vrai, y en pas, c'était juste pour le film "Crocodile Dundee", vous imaginez :
"on regarde quoi ce soir ? 
- Koala Dundee ?
-... je vais me coucher..."
Ou pire Kangourou Jack. D'ailleurs ils l'ont testé celui-la. Et c'était pire...
Et n'allez pas à Cap Tribulation sauf si vous êtes sûrs à 100% qu'il n'y a pas un connard qui sommeille en vous, car vous risquez de le réveiller, en effet la magie n'a pas opéré, on a pas compris la beauté du spot, limite une impression de déjà-vu et c'est la gorge nouée, la mort dans l'âme et les yeux sombres que dans un instant de lucidité nous nous sommes dit: "ça y est on est devenu des connards..." Avant de nous reprendre : "non t'es fou on est trop stylé c'est l'Australie qui est bidon..."
Bref PATACHONS !







Repost 0
13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 10:32

10/12/12

 

DSC05868

 

DSC06011

 

Soyons clair cette journée fût riche en découvertes et en rencontres, je voulais vivre le vrai Bali, je l'ai eu.

5h debout ( toujours c'est cons de poulets ), Ce matin je pars visiter le temple de Pura Lempuyang; l'un des 9 temples directionnels de Bali. Il est perché en haut d'un colline sur l'un des flans du Gunung Lempuyang ( 1058m ).

Le Pura Lempuyang surplombe le patchork de verdure que constitue l'est de Bali. Son importance est telle qu'on y rencontre toujours des balinais en méditation. Pour l'atteindre il faut gravir 1700 marches couvrant les 768m d'altitude de la colline.

Me voila donc sur mon petit scooter ( rebaptisé Michel ) longeant le face volcanique et rocailleuse du Gunung Agung ( le sommet de Bali que je compte bien entreprendre le lendemain ).

Sur place je fais la connaissance d'un jeune guide qui m'explique l'itinéraire. Je commence par la visite d'un 1er temple qui offre une vue merveilleuse sur le Volcan.

 

DSC05865

 

 

DSC05872

 

DSC05889 

DSC05891 

 

Puis remonte en scoot la route qui mène au début des marches ( j'allais quand même pas la faire a pieds !! )

il est 8h, le site est vide de tout ses marchands et je suis seul. Bon faut avouer j'en ai un peu chier pour arriver au sommet car j'ai pris la vois qui traverse la jungle et il fait deja méchament chaud.

Près du sommet un léger brouillard donne a l'endroit un air mystique que j'apprécie tout particulierement.

 

DSC05881

 

DSC05886

 

 

DSC05902

 

DSC05904

 

DSC05906

 

Seulement voila quel ne fut pas ma surprise, une fois sur place, de de voir que je suis loin d'être le seul. En effet il s'y tiens une prière matinal où je suis convié. Bon je suis loin d 'être religieux mais vu l'ambiance bonne enfant qu'il y règne je ne peux que accepter cette offre. En effet, et contrairement a nos pratiques religieuses catholiques, ici les gens sont assis par terre devant un prêtre et un autel. Ils parlent, ris, et s'amuse de me voir a cette heure si matinal, y'en a même un qui me propose de faire des photos. Le prêtre me béni et tout le monde s'étonne que je connaise les gestes a faire, tendre les mains, boire trois fois l'eau qu'il me jette dedans puis en mettre sur ma tête. Il dira a l'assemblée que je prie comme un balinais.. bon j'ai un peu tricher j'avais regarder les autres avant moi voir ce ce qu'il faisait, puis une gentille dame m'explique ( tout sourire bien sur ) ce que je dois faire avec le riz, en mettre sur mon front, mon cou et sur ma tête. Bref un sympathique moment et j'ai même était touché par la spirualité de l'instant.

 

DSC05909

 

  DSC05912

 

 Sur la descente je parle avec pas mal de monde qui m'expliquent les coutumes hindouiste.. j'avoue j'ai pas tout compris ca a l'air compliqué et en plus mon anglais n'est toujours pas au top.

Une fois en bas je rencontre Kadek, une jeune guide balinaise, et Wayan un autre guide. Je leur parle de mon projet de gravir le volcan et je descide finalement de rester dans le coin, en effet Kadek a de la famille qui on un charmant Homestay et son oncle est guide de rando.

Je retourne a Tulamben en compagnie de Wayan pour récupérer mon sac. Au retour on s'arrête dasn son échoppe et je rencontre sa petite famille, on prend le café et il m'offre un succulent ananas... la journée promet d'être belle. Il me propose de m'accompagner en fin d'aprem a la plage de Amed avec Kadek et l'autre jeune guide.

Je me fais une ptite sieste puis le rejoind a l'entré du temple. Mes 2 nouveaux compagnons et moi discutons une heure, j'essaie d'apprendre quelques mots en balinais et de mon côté de leur apprend du francais ( Wayan d'ailleur le connais assez bien ).

Au alentour de 16h nous nous rendons chez Kadek et fait la connaissance de son père. Elle enseigne l'anglais l'aprem après sa matiné a faire la guide au temple.

Une fois ses cours terminés, elle nous rejoind vers 17h et nous allons tous ensemble a la plage. J'essaie d'apprendre au jeune guide ( "gede adi" il vient de me l'écrire ) a nager car il a un peu du mal et eux ils essaieront de m'apprendre des mouvements de dances traditionnels.. ce qui ne fut pas un grand succès et les a bien fait marrer, sérieux tu les vois faire ca a pas l'air compliqué mais bouger tes bras, des mains, tes doigts, et tout le reste !! le pire étant de synchroniser tes yeux et ta tête, c'est limite flippant a voir quand Kadek le fait !!

 

DSC05920

 

Avant de rentre au Homestay, on fait halte dasn un Warung ( ptit resto ) et pour 40c d'euro, on mange du Baktung, une sorte de soupe avec des boulettes de poulet et des nouilles version mega spyci ( épicé pour ceux qui sont des brêles en anglais ). Le soir je fais a connaissance de l'oncle de Kadek pour paler de l'ascension, d'ailleurs au début j'avais pas compris qui s'était, le mec il se pointe devant la terrasse de la chambre et on commence a discuter ( il m'as dit son nom mais si vous croyez que j'ai retenu ce que Kadek m'avait dit ), bref je croyais que c'était tout simplement un gars sympa qui me tapé la discut et c'est seulement après 10min de tchach et quand je lui dit que j'attend l'oncle de Kadek et lui demande si il connais que je passe pour un con.

Bref Kadek, Gede et Wayan se joignent a nous ( alors Gede est le fils de .... ) et arrivent facilement a me convaincre de rester une nuit de plus, après tout je suis plus que bien en leur compagnie donc pourquoi partir. LE RDV pour l'ascension est a 1h du mat et il est deja 21h... mouais je sens que je vais être frais moi tout a l'heure.

Voila ce que j'ai retenu de mes cours de balinais : ji kude ( combiens ca coute ), besik, due, telu, papat, lime, nenem, pitu, kutus, sie, dase ( nombres de 1 a 10 )

Je me couche tout en me réjouissant de cette belle journée et de ces formidables rencontres.

 

DSC05916 

DSC06010

 

DSC05922

 

11/12/12

 

0h30 : le réveil sonne, et la bien calé dans lit un traversin entre les jambes tu te pose une seule et toujours la même question : "putain pourquoi je fais ca ??" et la réponse est toujours une évidence une fois ton but atteind.

0H45 : Gede et son père son deja la, je suis dsl pour ce pauvre Gede qui a du se lever car le scoot de son père est tout pourri du coup il m'emmene tout les 2, ils sont vraiment adorables ces balinais.

0h50 : c'est partis pour plus de 1h de route, mine de rien on a beau être a Bali ben a 1h du mat il fait froid et j'ai pas prévu. Imagine t'as la tête dans le cul, t'es sur ton petit scoot sur des chemins perdus et tu grimpe a 1500m pour aller en chier... et en plus tu paye pour ca !! j'ai pas commencer a marcher que je suis déja blazé...

 

PC110009

 

2h : Je rencontre mon guide et on démarre aussi sec, allez on commence par une volée d'une centaine de marches histoire de se chauffer un peu, au bout de 5min j'ai déja perdu un poumon ( la nature est bien faite et nous en a donné 2 ca tombe bien ), Loma ( c'est pas le prénom du guide mais je m'en souvient plus ) me dit " on y vas doucement"..... il m'aurait dit " on y vas en courant" que j'aurais pas vu la différence, il a un sacré rythme et moi de mon coté je su deja a grosse goutte ( la pour le coup j'ai plus froid )

 

DSC05928

 

3h30: apres avoir parcouru un " sentier" cheminant a travers une forêt de pins verdoyante noyée dans les nuages, on arrive au dessus de la cime des arbres. Au passage Loma se fera un ptit sieston de 15min dans l'herbe.... tout en regardant Bali illuminé en contre bas, je ferai moi aussi mon ptit somme.

 

DSC05930

 

4h : On arrive a la lave solidifiée, meuble et friable, bon là plus question de sentiers, c'est de la grimpette. Ha oui j'ai oublié mes pompes de treck en NC, du coup je me tape l'ascension avec des newfeel ( petite chaussure citadine a semelle ultra glissante )

On est 3 goupes a êtres partis ce matin la, les 2 premiers ont déja une certaine avance. Mais après 1km ( alors que l'on est encore dans la forêt de pins ) un mec redescend avec son guide, un australien je crois, il arrête car il dit que ses chaussures sont trop glissante... haaa ca les australiens pour faire les guignoles sur une planche de surf ultra waxer exhibant des abdos enduit de monoi sur les plages de Kuta y'a du monde mais dès qu'il faut un peu grimper y'a plus personne !!

Après 2h de marche je trouve enfin un semblant de souffle et de rythme et on dépasse même le groupe de tête ( ce qui me connaisse savent a ce moment que je jubile car je serais le 1er atteindre le sommet !! )

 

DSC05944

 

5h : après 3h d'effort e 1400m de D+ me voila enfin au sommet a 2900m. Bon je m'explique ce n'est pas vraiment le sommet car celui ci ce situe a 3142m de l'autre côté du cratère. Le chemin est extrement plus difficile et plus long ( il faut partir a 23h ) et ce n'est pas la bonne saison car l'itinéraire est trop dangeraux ( j'ai essayé croyez moi de la negoc mais pas moyen ). Mais ce n'est pas grave, car une fois le regard plongé dans le cratère de 700m de diamètre, regarder le soleil se lever sur Lombok et voir l'ombre de l'Agung s'étendre sur le Sud de Bali dans la brume matinal, je ne regrette rien.

On passe pres de 1h30 sur le sommet, mes 2 compagnons qui m'ont rejoind 20min plus tard, sont des allemands. Nous partageons tous un ptit dej au sommet de cette montagne qui est le centre spirituel de Bali et donc la plus vénérée. Mon guide me dit que selon les croyances il abrite les esprits des ancêtres.

 

DSC05945

 

DSC05953

 

DSC05962

 

DSC05966

 

DSC05969

 

DSC05976

 

DSC05980

 

DSC05985

 

DSC05990

 

Bon c'est bien jolie tout ca mais il fait pas chaud et a 7h, on entame la redescente

Pas évident du coup, je me pète la gueule un nombres incalculable de fois, mais chaussures ayant la facheuses tendanses a glisser sur tout ( rocher, terre, herbes...). Mais a la lumiere du jour je peux profiter aussi pleinement des paysages lunaires du volcan.

 

PC110017

 

PC110024

 

PC110029

 

PC110036

 

PC110040

 

PC110047

 

PC110051

 

8h20 : Bon le guide est content forcément on a torcher la descente en 1h20 au lieu des 3h prévu et il peut rentrer chez lui plus tôt et plus riche de 600 000rp ( 48euro ).

Le père de Gede vient me récupérer a 8h40 avec son scoot tout pourri ( effectivement il couine pas mal ) et ben du coup le retour fut long.... très long !! On s'arrêtera quand même a un ptit warung manger une succulent plat balinais.

Avant de me coucher je passe vite fait a l'office du temple Lempungang faire un coucou a mes 3 amis. Et j'apprend que aucun d'entre eux n'as déja fait cette ascension !!

11h : il est temps de pioncer. En tout cas je suis vraiment heureux d'avoir fai ce sommet, les gens avec qui j'ai partager cette expérience ont aussi grandement contribuer a cette réussite.

16h30 : Je me lève et la journée me réserve encore quelques petites surprises. Il pleut averse, mais je descide quand même de descendre au village chercher a bouffé.

Un groupe de jeunes jouent au babington, je discute avec un mec qui s'appel Gede. Ha oui petite parenthese, à Bali tout les premier enfant s'appel soit Gede ,soit Wayan soit je sais plus, les 2emes se prénomme Kadek( marche pour les filles et les garcons ) etc....

Il m'invite a me poser au warung de sa famille, et de fil en aiguille il me demande si je veux aller prendre une "douche a la balinaise" avec ses potes. Ca les fera marrer que j'accepte, a priori il a pas connaisance d'autres touristes qui l'ont fait.

Et me voila donc 10min plus tard, cul nu, en pleine nuit, entre 4murs a ciel ouvert au milieu de 20 balinais assez étonné et amusé de ma présence. La douche c'est en fait un petit bassin de 30cm de flotte et de 8m2 ou se déverse, par 3 tuyaux, l'eau de rivieres sous terraine du volcan. On me prête gentillement du savon et un serviette que bien sur je n'avais pas prévu. C'est pour ces petits moment anodins et impromptus, mais tellement magiques et amusant, que j'aime voyager. Bon c'est quand même un peu la fête du slip quand je vois que tout le monde se soulage allègrement la vessie dans le bassin....

On retourne au Warung et on m'offre de boire du vins balinais... une espece de brevage blanc cremeux ni très bon ni très mauvais. La c'est marrant car il doit y avoir 20 personnes autour de moi allant de 5 a 60ans. Mais le plus beau est que tout le monde souris, rigole, un moment merveilleux.

Mais il est temps de rentrer car mes 3 amis doivent me chercher.

On ira manger tous ensemble au warung et on partagera quelques bieres ( entre mecs car a Bali c'est mal vu pour une fille de boire de l'alcool... ) et avant de me coucher il me font promettre de passer les voir demain matin avant que je quitte Lempunyang. Bon soyez sur que je serais passé les voir de toute facon.

 

DSC06000 

 

DSC06007

 

12/12/12

 

Je passe une bonne heure a l'office de Lempuyang discutant et apprenant des mots de balinais avec les 3 guides avant de les quitter définitivement. J'offre a Wayan mon ptit guide conversation anglais/francais afin qu'il s'en serve avec les prochains touristes francais.

Bon mine de rien cette ascension m'as bien tué, je ne suis très chaud pour faire de la route, je finirais sur les côte de Amed a 15km, a passé une journée off et a me faire masser.

Le soir je recontre au warung, Jean, un éducateur suisse en vacances pour un moi a Bali, nous partegerons un repas, quelques bieres et une sympathique conversation.

Demain bonne petite journée loose, mais c'est encore une autre histoire :)))

Loin de la frénésie de la côte sud, j'ai découvert un Bali plus vrai, plus authentique, plus chaleureux et vécu une formidable aventure humaine.... après tout c'est ce que je recherchais !!

Repost 0

Présentation

  • : Le blog des Patachons
  • Le blog des Patachons
  • : 2 potes / 12 mois / 3 continents / 15 pays ... a la découverte de l'amérique du sud, de l'Océanie et de l'Asie.
  • Contact

le monde est un livre et ceux qui ne voyage pas n'en lisent qu'une page

Recherche

les patachons : djé et loic

ou comment réfléchir a l'organisation d'une telle entreprise

Archives

Qu'est ce qu'un patachon ??

"La patache, conduite par le patachon, était la très inconfortable diligence des pauvres au XIXe siècle"..... mouais ca doit pas etre pour ca !!

"De par son métier, son conducteur était réputé pour être toujours par monts et par vaux, buvant sans modération à chacune des tavernes où il s'arrêtait. Il menait donc une vie à la fois déréglée et agitée"....... ha ben voila on y est !!!